2

La Cuisine

« Capbreton : le charmeur du centre »

Article du 31 mai 2019

Johann Dubernet © GP

Johann Dubernet, né à Dax, élevé à Mimizan, qui a beaucoup voyagé (Indonésie, Australie, Nouvelle Calédonie, Mexique), est revenu au pays après un passage à Fribourg en Suisse et à Bayonne au voisin pays basque. Il s’est installé plein centre au cœur de la rue commerçante de Capbreton. Le décor intérieur est tout charme, façon maison landaise moderne, avec ses lattes de bois au mur et ses gravures sous cadres gris.

Tartare de daurade © GP

L’assiette ne triche pas, qui laisse place aux produits de la région au bon moment de la saison, et au gré des arrivages, de la terre comme de la mer.  Tartare de daurade en bruschetta, asperges, oseille et œufs de poisson, émietté de tourteau, avec sa mayonnaise « aérienne » au citron vert, filets de rouget barbet et palette ibérique, fèves et petits pois, poulet des Landes en deux cuissons sauces morilles et asperges ont du peps. On y ajoute la jolie pavlova aux fraises avec menthe et yuzu ou encore l’intrépide carrot cake et sa glace aux petits pois. Assez pour se donner envie d’y voir de près.

Pavlova © GP

La Cuisine

26 rue du Général de Gaulle
40130 Capbreton
Tél. 05 58 43 66 58
Menus : 18 (déj., sem., formule),, 24 (form., déj.), 28 (déj.), 48 (dég.) €
Carte : 50 €
Horaires : 12h-13h15, 19h45-21h15
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi midi, samedi midi
Site: www.restaurantlacuisine.fr

A propos de cet article

Publié le 31 mai 2019 par

La Cuisine” : 2 avis

  • Labeau

    En lisant les critiques de guides gastronomiques tels que Michelin avec des photos de plats sublimes nous avons eu l envie de connaître le restaurant soit disant digne d être étoile.
    Et la grande surprise car on a cru que l on n était pas au même endroit.
    Décors plus que mediocre donnant l impression que tout était inachevé avec des panneaux en bois plastifiés laissés contre le mur et dont j ai mis du temps à comprendre qu ils avaient été pour séparer les tables suite à la covid .
    Pas de choix pour les plats et desserts genre vacherin basique ou cerises dénoyautées à commander en début de repas alors que cela ne nécessite aucune préparation.
    Pas de nappe , femme du patron en tenue genre ballade bord de mer après grand vent vue la coiffure.
    Quant aux plats aux noms plus que pompeux et presque incompréhensibles c était du foutaient de gueule.
    Foie gras reconstitue , lotte pas cuite et sans saveur, avec fèves toncas et mousse blanche aux asperges qui n avait aucun goût.
    La seule chose positive était le pain chaud qui était excellent.
    J ai tellement été sidérée que j’ai passé une très bonne soirée me croyant être au Larzac avec les ecolos qui ont quitté la capitale pour être en osmose avec la nature.
    Si vous avez des amis bobos invitez les un soir car ils reviseront leurs grands principes.

  • Guittonneau

    En lisant les critiques de guides gastronomiques tels que Michelin avec des photos de plats sublimes nous avons eu l envie de connaître le restaurant soit disant digne d être étoile.
    Et la grande surprise car on a cru que l on n était pas au même endroit.
    Décors plus que mediocre donnant l impression que tout était inachevé avec des panneaux en bois plastifiés laissés contre le mur et dont j ai mis du temps à comprendre qu ils avaient été pour séparer les tables suite à la covid .
    Pas de choix pour les plats et desserts genre vacherin basique ou cerises dénoyautées à commander en début de repas alors que cela ne nécessite aucune préparation.
    Pas de nappe , femme du patron en tenue genre ballade bord de mer après grand vent vue la coiffure.
    Quant aux plats aux noms plus que pompeux et presque incompréhensibles c était du foutaient de gueule.
    Foie gras reconstitue , lotte pas cuite et sans saveur, avec fèves toncas et mousse blanche aux asperges qui n avait aucun goût.
    La seule chose positive était le pain chaud qui était excellent.
    J ai tellement été sidérée que j’ai passé une très bonne soirée me croyant être au Larzac avec les ecolos qui ont quitté la capitale pour être en osmose avec la nature.
    Si vous avez des amis bobos invitez les un soir car ils reviseront leurs grands principes.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Cuisine