2

Chicago : les saveurs latinos de Boleo

Article du 19 mai 2019

Au bar © GP

Un bon moyen de lutter contre le « jet lag » en débarquant à Chicago (8h d’avion depuis et 7h de décalage): une pause cocktail au 15e étage de l’hôtel Kimpton The Gray. Le lieu, sous verrière, face aux buildings d’un quartier financier constitue le roof-top de l’hôtel mais avec sa vie propre.

Le magicien des cocktails © GP

Le chef David Wang y compose des tapas de qualité, tandis que du bar bruyant fusent des cocktails détonnants. « Here & Now », épicé, mixant tequila, pamplemousse, thé, poivre, citron, batida avec cachaça,  « my dear clementine », avec vermouth et maraschino donnent quelques idées de vous attend là.

Tiradito de thon © GP

Brochettes de poitrine de porc © GP

Poulet à la braise © GP

En prime, d’exquis ceviche (de maigre), tiradito (de thon), brochettes exquises (poitrine de porc à la graine de moutarde, boeuf sauce chimichurri, volaille à la braise et ail vert), empanadas, calamars à l’encre constituent de vrais plats généreux à partager et donnent le ton d’un lieu en vogue. A découvrir pour s’étonner.

Ambiance et cocktails © GP

Boleo

15e étage du Gray Hotel

122 W Monroe St

Chicago, IL 60603

Tél. : (312) 750-9012

Horaires: 16h30-2h du matin.

Carte: 30 $.

Fermeture hebdo : lundi, mardi.

Site : www.grayhotelchicago.com

 

A propos de cet article

Publié le 19 mai 2019 par
Catégorie : Rendez-vous, Restaurants Tags :

Chicago : les saveurs latinos de Boleo” : 2 avis

  • Vous avez raison: c’est le « jet lag ». Merci de nous lire si bien!

  • Pierre

    « tandis que du bar bruyant fuse des cocktails détonnants »
    fuse => fusent ; ce sont les cocktails qui fusent, pas le bar.
    Triste de s’autoproclamer écrivain quand on ne sait pas écrire correctement fuse.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !