2

Lectoure : le bonheur de Racine

Article du 11 mai 2019

Laurence Couillard et Lionel Creteur © GP

Débuter un voyage dans le Gers par un repas chez Racine: le bonheur! On a pris le TGV depuis Paris vers Agen et on a rallié les parages du grand Midi en 3h05. Quelques 35 mn après, vous voilà attablé chez Lionel Creteur et Laurence Couillard, lui belge de Bruxelles, qui a travaillé chez Comme Chez Soi et à l’Ecailler du Palais Royal, elle, québécoise de Montréal, qui a également tâté de belle gastronomie belge.

Langoustine bretonne, radis et petits pois © GP

Ils ont apporté leur sens de l’accueil, leur savoir-faire, leur joie de vivre et leur gaité communicative dans cette table de bourg ancien revue gaie, alerte et contemporaine, pour ne pas dire tendance. On se régale là selon l’ardoise du jour de choses fines, bonnes, légères, sans omettre de sacrifier aux vins locaux, comme ce rouge première vendange de Claire Dufau en Saint-Mont à Labarthète, issu de tannat, ferservadou, cabernet-sauvignon.

Mousse à l’emmenthal, betteraves et herbes sauvages ©  GP

La langoustine bretonne aux radis, petits pois et bouillon d’algues, la poitrine de porc à la bière noire et petits pois, la mousse à l’emmenthal, betteraves et herbes sauvages, l’esturgeon poché aux lentilles beluga et poireaux confits ou encore demi magret de canard, butternut, tournesol et pleurotes sont vifs, francs de goût, nets d’allure, légers comme une fugue.

Esturgeon poché, lentilles beluga et poireaux confits © GP

Les desserts sont sur le même ton, frais et savoureux. Ainsi le brownie aux noix de cajou, ganache et sorbet à l’abricot ou encore la fraise avec sa mousse au mascarpone et son caramel à l’olive noire. Une bien jolie maison!

Brownie aux noix de cajou, ganache et sorbet à l’abricot © GP

Racine

123, rue Nationale

32700 Lectoure

Tél. : 05 62 28 07 41

Fermeture hebdo. : mardi soir, sam. midi,dim., lundi.

Menus: 19 (déj., formule),  22 (déj.), 30 (dîn.), 42 (dîn.) €.

Site: racinerestaurant.fr

A propos de cet article

Publié le 11 mai 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Lectoure : le bonheur de Racine” : 2 avis

  • Martine Mairal

    J’en avais entendu parler, mais je ne l’avais pas encore essayé. Vous nous donnez vraiment envie d’y aller. Puis-je vous suggérer, lors d’un prochain passage dans le gers, de faire 21 km de plus jusqu’au petit village de Tournecoupe, à côté de Saint-Clar ? L’Auberge du village vient d’être reprise par un couple épatant, un chef, un vrai, Guillaume Dinet (ancien du Grand Barailh à St Emilion) et Angélique Aoueillé (la gersoise de l’histoire). Auparavant, ils étaient à Pessans près d’Auch et leurs habitués font le trajet rien que pour retrouver la cuisine de Guillaume = épatante cuisine du marché, inventive, variée, pleine de saveur et de justesse… et le sourire d’Angélique qui donne à la salle la physionomie du moment et déplace les tables selon la géométrie des couverts prévus. Jamais plus de 25 pour ne pas dériver de la haute idée qu’ils se font tous les deux de la qualité de leur table. Une merveille pour les parisiens du Gers que nous sommes… exigeants et comblés par un rapport qualité-prix absolument imbattable.

  • Toujours delicieux et original

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !