Tagide

« Lisbonne : la nouvelle donne du Tagide »

Article du 7 mai 2019

Gonçalo Costa © GP

Une table haute en panorama face au Tage et aux docks d’Alcantara, vénérable et centenaire, qui figura longtemps le Lasserre local : c »est Tagide, baptisé en l’honneur de la muse du poète national, Luis de Camoes. Une table comme un monument plus sobre et plus moderne. Gonçalo Costa, le nouveau chef, est portugais, a travaillé cinq ans au Brésil mais aussi quelques mois en France, près d’Angers, chez un compatriote lusitanien, à la Boule d’Or de Chalonnes-sur-Loire.

Calamars, betteraves et petit lait © GP

Il pratique ici une cuisine claire, nette, éclaircie, qui cadre fort bien avec ce cadre épuré face au spectacle de l’eau, avec ses azulejos historiques. Calamars, betteraves et petit lait, lapin et crevettes en escabèche, lotte et quinoa au vin pétillant, escalope de foie gras, fraises et fleurs ou poisson frais du jour en « calderada » sont quelques unes des propositions qui égayent les menus nommés « Tagide » ou « Camoes ». Avant la soupe de chocolat ou le millefeuille poire et sorbet.

Table avec vue © GP

Tagide

Largo da Academia Nacional de Belas Artes 18-20
1200-005 Lisbonne
Portugal
Tél. +351 21 340 4010
Menus : 69, 89 €
Carte : 50-70 €
Fermeture hebdo. : Dimanche
Site: www.restaurantetagide.com

A propos de cet article

Publié le 7 mai 2019 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Tagide