Londres : comme à Shanghai mais au Dorchester

Article du 15 avril 2019

Le service © GP

Le Michelin qui nous surprend tant à Londres, en bien, en mal, peu importe, étoile cinq tables chinoises (A.Wong,  Kai, les deux Hakkasan, celui d’Hanway Place et de Mayfair, comme le Yauatcha de Soho, en laissant sans étoile le même Yautcha mais de la City – alez comprendre…) oublie tout bonnement de citer le fameux China Tang de Mayfair. Je ne parle même pas d’étoile, mais d’oubli pur et simple.

Soupes © GP

Salade de crevettes aux légumes sautés © GP

Les inspecteurs ne descendent-ils pas au sous-sol? Il y a pourtant que bonnes tables en « basement » à Londres… Ici, le cadre évoque le Shanghai des années trente. La gestion du lieu est indépendante de l’hôtel lui-même, ce qui n’empêche pas François Delahaye, DG du Plaza-Athénée à Paris et big boss du groupe Dorchester, de considérer ce China Tang comme l’une des tables chinoises les plus sérieuses de la ville.

Rouleaux de printemps © GP

Crevettes cheung fun © GP

La vaste cuisine, avec son personnel comme entre Canton et Pékin, son maître d’hôtel chinois natif d’Hong Kong, ne souffre guère de manque d’authenticité. Les sommeliers sont, certes, français (Tony Dos Santos, qu’on vit à la Tour d’Argent) ou italien. Les mets, eux, sont chinois, à peine nouvelle vague. On aime ainsi sans mal les dim-sum en folie comme celui au canard « Ying Yang » et la salade de volaille, les soupes (hot and sour, nid d’hirondelles, won ton), les crevettes royales en salade ou « cheung fun« , avec leur pâte à ravioli façon ban cuhon vietnamiens.

Dim Sum de Saint Jacques © GP

Brochettes de poulet sauce satay ©

Ajoutons les amusants dim sum de saint-jacques, les brochettes de poulet sauce satay qui font des clins d’oeil à l’Indonésie, les splendides rouleaux de printemps ou encore les saint Jacques vapeur en coquilles, avec ail et vermicelles qui achèvent de séduire. Le porc en aigre- doux et le poulet frit au citron sont également délicatement carnassiers. Et la dizaine de variations sur le riz et les pâtes (chinoises, bien sûr) valent le voyage immobile. Voilà un lieu exotique qui donnent envie de voyager, sans omettre de paresser au beau bar façon « Tintin et le Lotus Bleu ».

Les saint Jacques vapeur en coquilles ail et vermicelles © GP

Au bar © GP

China Tang at The Dorchester

53 Park Lane
W1K 1QA Londres
Royaume-Uni
Tél. +44 (0)20 7319 7088
Horaires : 12h-15h, 18h30-21h30
Fermeture hebdo. : aucune
Carte: 45-70 £
Métro(s) proche(s) : Hyde Park Corner, Green Park
Site: www.thedorchester.com/fr

A propos de cet article

Publié le 15 avril 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !