4

Montpellier : Pourcel Bros, le retour

Article du 13 mars 2019

Laurent et Jacques Pourcel © GP

On les a jamais quittés, ni oubliés. Les voilà chez eux, de retour, dans un lieu provisoire qui dure: une ancien entrepôt à tracteurs dont ils ont fait un lieu plein de gaîté. Le Michelin 2019 qui, a décidément de l’humour, parlent, les concernant d’une « cuisine anglaise revisitée« . C’est, bien entendu, faux et les natifs d’Agde restent fidèles obstinément à leur Occitanie d’origine, à leurs produits nés du soleil. Légumes, huile d’olive, poissons, viandes viennent de la région ou de guère loin, comme les vins de l’Hérault ou de l’Aude.

u

Composition autour du thon © GP

Le lieu a de la gaîté. Il durera au moins jusqu’en novembre prochain, date où ils s’installeront sur la place de la Canourgue. En attendant, c’est bien là qu’il faut les découvrir, histoire de goûter leurs mets, vifs, piquants, ensoleillés, qui racontent le Languedoc-Roussillon avec ferveur. Leur menu du déjeuner à 39 € est un bonheur, qui propose ainsi composition sur le thème du thon, en tartare, tataki aux courgettes, chaud avec brocolis, la cassolette de gnocchis et topinambours glacés, saint Jacques et gambas poêlées, bouillon de bisque aux saveurs d’Asie ou encore le filet de bar au four, raviole de poireaux aux moules et tempura d’aubergine.

Cassolette de bisque, gambas, gnocchi ©  GP

Il y a encore de jolies réussites caranassières, comme le coquelet, son suprême rôti sur coffre, sa cuisse en ballottine, plus la pomme golden en compote ou encore le splendide faux filet de bœuf d’Argentine flanqué de sa sauce béarnaise. On n’oublie pas les crêpes parmentier, qu’à Vonnas, on nommerait vonnassiennes. Là-dessus, le joli blanc de la Clape château La Négly et le spendide rouge syrah dit l’émotion du Mas de l’écriture font des escortes de grand charme.

Coquelet, cuisse en ballottne © GP

Mais les desserts made-in-Pourcel ont toujours été des réussites. Ils le demeurent avec l’ananas rafraîchi qui accompagne le baba à l’infusion d’agrumes et le sorbet litchi ou encore l’equise pomme Canada confite au four sur un biscuit moelleux à la noisette, coulis griotte et sa belle  glace vanille. Voilà de jolies prémices pour une future ouverture à suivre…

Pomme Canada et glace vanille © GP

Terminal # 1 by Pourcel

408 avenue de la Mer

34000 Montpellier

Tél. : 04 99 58 38 38

Fermeture hebdo. : dim., lundi.

Menus : 39 (déj.), 49 (dîn.), 89 (dégust.) €.

Carte: 75-115 €.

Site: www.terminalpourcel.com

A propos de cet article

Publié le 13 mars 2019 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Montpellier : Pourcel Bros, le retour” : 4 avis

  • Olivier Ezquerra

    Ah, mes excuses, je m’étais loupé le nom du restaurant…

  • Olivier

    « ERIC L
    Avis donné il y a 2 heures
    Et allez donc ! Encore un resto « by » Machinchose ! « Par » Pourcel, on ne comprendrait pas, probablement… Quel conformisme (ou paresse, ou snobisme, c’est tout un) intellectuel ! L’anglicisation continue à gangrener la langue française… »

    Il me semble clair qu’il s’agit d’un humour malicieux d’écriture en réaction au Michelin qui a inexplicablement qualifié la cuisine des frères Pourcel de cuisine anglaise revisitée

  • ERIC L

    Et allez donc ! Encore un resto « by » Machinchose ! « Par » Pourcel, on ne comprendrait pas, probablement… Quel conformisme (ou paresse, ou snobisme, c’est tout un) intellectuel ! L’anglicisation continue à gangrener la langue française…

  • said

    La langue française est formidablement bien faite. Ainsi quand vous abordez le chapitre des desserts, votre attaque  » Mais les desserts made-in-Pourcel » dit de façon involontaire mais très claire les défauts non écrits mais réels. Un simple mot « mais » suffit à dire le contraire de tout ce que dit le reste du texte. Savoureux

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !