Evi Evane

« Paris 6e : bienvenue en Grèce ! »

Article du 4 mars 2019

Dina Nikolaou et l’ouzo de Plomari © GP

On prend tout et on recommence : c’est ce que fait Dina Nikolaou chez Evi Evane. Elle mélange les cartes, rebat la donne, mixe le tout avec talent et hardiesse, et revient aux sources d’une cuisine grecque fraîche, familiale, sincère et authentique. Maria accueille avec gentillesse, tandis qu’en salle le fidèle Yannis Kazakos explique le pourquoi des choses avec un mélange de précision et d’emphase.

Spanakotiropitakia à la minute © GP

D’où ces plats traditionnels et éprouvés qui renouvellent le genre : le spanakotiropitakia à la minute genre mini-feuilleté façon beurek aux épinards frais et féta, la fassolada, le plat national grec, qui est une soupe de haricots blancs, à l’huile d’olive et aux légumes, (qui peut s’accommoder aux fèves) et s’accompagne ici de saucisse de Karpenisi et fromage Manouri grillé, les dolmades avgolemono ou feuilles de vigne farcies au riz avec raisins secs, tomates séchées et herbes fraîches, tous délicats, fins et frais.

Fassolada a la saucisse de Karpenisi et Manou © GP

On goûte de tout et l’on partage en délicieux mezzés. Ainsi, le saganaki, préparation au fromage de brebis, au potiron, vin rouge de Krassato et à l’œuf, les exquises giouvarelakia augolemono qui sont des petites boulettes de veau au riz et sauce citronnée à l’œuf, dans la pure tradition des repas familiaux en Grèce. On achève sur  l’arnaki exochiko au four façon gyros, autrement dit l’agneau cuit longuement au four coupé finement, servi dans une pâte à brick et que l’on accompagne de pâtes langues d’oiseau à la betterave.

Giouvarelakia augolemono © GP

On prend ici, dans ce cadre de taverne sans façon, une leçon de savoir-vivre à la grecque, que l’on débute avec l’ouzo de Plomari signé Isidoros Arvanatis et prolonge avec un grand rouge xinomavro Ramnista de Kir Yanni produit par Stellio Boutaris près de Naoussa, avant d’attaquer les jolis desserts : kokakia à la crème de mandarine accompagnés d’un yaourt grec au fruits rouges ou encore portokalopita aux parfums d’ouzo – gâteau à l’orange fraîche et chocolat. Vivent la Grèce gourmande et les soeurs Nikolaou !

Kokakia à la crème mandarine, yaourt grec aux fruits rouges © GP

Evi Evane

10, rue Guisarde
Paris 6e
Tél. 01 43 54 97 86
Menus : 18,50 (déj., formule), 22 (déj.) €
Carte : 45-55 €
Fermeture hebdo. : Dimanche
Métro(s) proche(s) : Mabillon, Saint-Germain-des-Prés
Site: www.evievane.com

A propos de cet article

Publié le 4 mars 2019 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Evi Evane