> > > > The French Bastards

The French Bastards

« Paris 11e : les bâtards d’Oberkamp »

Article du 11 janvier 2019

Les pains © DC

On connaissait les « caves à manger ». Voilà une sympathique « boulangerie à manger », dénichée par notre avocat gourmand, Didier Chambeau…

Emmanuel, Julien et David © DC

Dans l’un des quartiers les plus « bobo » du Paris qui bouge, Julien Abourmad, David Abehsera et Emmanuel Gunther ont revisité une classique boulangerie d’angle en lieu qui leur ressemble. Des étagères sur lesquelles trônent leurs souvenirs d’enfance, un décor déstructuré et léché façon industriel, une boulangerie impertinente, des pains disposés pour croquer d’envie, un lieu de vie qui a tout du partage. Julien, qui fit ses classes chez Alain Ducasse puis chez Potel et Chabot, transmet généreusement sa passion, David le gestionnaire, proclamé chef des achats veille sur tout et Emmanuel droit sorti d’une grande école de commerce démarre ici un vrai projet entrepreneurial.

Le décor © DC

Ils peuvent être fiers de leur « French Bastards » inauguré avec succès. Julien a la passion des pains à l’ancienne, déclinant la tradition simple, la tradition graine à la farine C.R.C. « culture raisonnée contrôlée » label rouge, la bâtarde, à la farine de meule de seigle et bio, des pains à la croûte dorée et croustillante avec une mie bien alvéolée. Il y a aussi les pains de campagne, nature, cranberry pécan et orange noisettes, une tourte de seigle d’épeautre, et bien d’autres, un tour de main maison qui donne une mie aérée et généreuse.

Viennoiseries © DC

Les viennoiseries atteignent un sommet de gourmandise, un croissant au beurre de Charentes-Poitou avec feuilletage semi inversé, six tours simples, pile comme on l’aime. Le pain au chocolat Valrhona double barre, les chaussons aux pommes à la compote Granny Smith avec gousse de vanille de Nouvelle Guinée, les éclairs chocolat ou caramel, revisités avec une pate à chou peu sucrée, craquelin et croustillant, tarte citron meringuée, entremet vanille exotique, tarte chocolat gianduja, tarte litchi hibiscus. La galette des rois figure au « top« du genre …

Galette- des rois © DC

Dans ce lieu plein d’énergie autant que de gourmandises, on déguste ici son café au quotidien. Quant aux viennoiseries, elles s’arrachent … comme des petits pains. Gageons que ces french bastards s’émietteront, on le leur souhaite, dans la capitale !

Les pâtisseries © DC

The French Bastards

61 rue Oberkampf
Paris 11e
Tél. 06 09 37 29 77
Horaires : 7h30-20h30
Fermeture hebdo. : Jeudi
Métro(s) proche(s) : Parmentier
Formules à emporter: 9,80 (formule, déj.), 12,80 (formule déj.) €

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

The French Bastards