Ernolsheim-les-Saverne : il faut sauver le soldat Sansig !

Article du 7 janvier 2019

Pierre Sansig et ses deux assistantes © GP

Ils veulent vendre, quitter le village, où depuis trente ans, ils jouent les aubergistes de charme et classe dans le goût de l’auberge populaire. La voisine Couronne, où ils débutèrent, a fermé ses portes … après son cinquième propriétaire depuis leur départ. Là, dans leur ancienne grange rénovée, Martine et Pierre Sansig font un tabac tous les week-ends, autour de quelques spécialités bien menées.

Tarte flambée nature © GP

Elle fait merveille à l’accueil, lui en cuisine avec ses assistantes passionnées. Les tartes flambées à la pâte un peu épaisse, en version nature, gratinée, au munster, aux champignons, ou sucrées avec pommes et cannelle, ont leurs amateurs. Comme les brochettes sous forme de « pendules », les viandes genre rumsteck sur pierre chaude, la salade mixte, l’escalope panée et sa salade, ses frites, ses pommes au four à la crème sont au rendez-vous.

Escalope viennoise © GP

En desserts, coupes de glaces, tartes flambées sucrées, déjà citées, ou mystère plaisant à tous. Le problème c’est que les Sansig menacent de partir alors qu’ils jouent eux le rôle de bienfaiteurs du samedi soir. Sans eux, la vie serait moins gaie, les soirées plus tristes ou fades. Bref, il fait sauver le soldat Sansig!

Tarte flambée pommes et cannelle © GP

Le Daubenschlag

87, rue Principale
67330 Ernolsheim-les-Saverne
Tél. 03 88 70 30 16
Carte : 15-30 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi midi, samedi midi.

A propos de cet article

Publié le 7 janvier 2019 par
Catégorie : Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !