> > > > Le Bigorneau Langoureux
3

Le Bigorneau Langoureux

« Un air de bonheur à l’île de Batz »

Article du 3 avril 2011

Au Bigorneau Langoureux © GP

La merveille de Batz: ces petites fameuses petites pommes de terre qui puisent leur richesse et leur goût dans le sol de limon de l’île et qui comptent parmi les meilleures de l’hexagone. Pour rejoindre cet ilôt, qu’un long ponton de béton rapproche du port de Roscoff, les bateaux sont nombreux et le trajet bref.

Signalisation à Batz © GP

On peut, certes, vivre sur Batz (prononcer “ bat ”) sans mettre le pied sur le continent durant de longues semaines : il y a des cafés, des hôtels, des gîtes surtout, des échopes, des terrasses, mais aussi des plages et un phare. On grimpe les 198 marches qui mènent au sommet de ce dernier et l’on admire ainsi le magnifique paysage de la côte dentelée, douce et lumineuse, celui du Léon, de ces bourgs piquetés d’églises en majesté.

Le paysan de Batz et sa faux © GP

La récolte de la pomme de terre, semée en janvier, se fait en avril-mai, selon l’année. Les secrets de cette “ marine de Batz ” ? Un temps doux, toujours égal, ce que l’on nomme scientifiquement une faible variation isothermique, la qualité de son sol sableux, la production estampillée “ bio ”, sans engrais, ni pesticide, qui a protégé la terre et ses produits. Jean Prigent, qui la ramasse à quatre pattes, avec patience, en compagnie de toute sa famille, en parle avec amour. “ La “ marine ”, dit-il c’est notre trésor. Il faut lui apporter soin et amour ”. Pour Patrick Jeffroy, le wonder boy de Carantec, c’est “ la meilleure pomme de terre de France, qu’il faut cuisinier au beurre simplement, pour lui faire rendre son goût de noisette ”.

Le phare de Batz © GP

Pour prendre un verre, croquer une tartine, grignoter des rillettes de sardines, une adresse amusante, proche de l’embarcadère: celle de Anne Cabioch et Anne Diraison, qui se relaient à l’accueil, propose boissons douces et fortes, salades, soupe de poissons, crumble et phare breton. De quoi donner envie de lover en terrasse ou à l’intérieur boisé, selon que le temps soit aimable ou plus sauvage…

Anne Cabioch au Bigorneau Langoureux © GP

Le Bigorneau Langoureux

Le Bigorneau Langoureux” : 3 avis

  • Flex

    …on y était l’année passée, et hors saison … le pied !

  • AMA

    Pas du tout d’accord avec clafoutis. L’an passé, un jour de grande marée, l’ile était noire de monde. Nous nous sommes présentés à 4 vers 14 h. Il y avait tellement eu de monde avant nous qu’ils ne leurs restaient pas grand chose à nous proposer. Mais simplement, on nous a dit oui en nous précisant les choix qui s’offraient à nous et en s’excusant que ceux ci soient limités. Accueil excellent, cuisine simple. On ne va pas sur l’ile pour se prendre la tête mais pour passer un agréable moment loin du quotidien. Promis cette année j’y retourne !!!

  • clafoutis

    Nous ne pouvons pas donner d’avis puisque notre demande de réservation n’a pas pu être satisfaite : 12 h 30 pour une réservation était impossible (hors vacances scolaires) ; par contre, on pouvait à 13 h 30… Le motif avoué étant que les gens ne donnent pas suite à leur réservation.. Accueil de plus très décevant, touristes s’abstenir.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Bigorneau Langoureux