> > > Auberge des Templiers

Auberge des Templiers

« Les Bézards : quand la tradition a du (très) bon »

Article du 10 novembre 2018

L’entrée © GP

Ce Relais & Châteaux historique, porté à bout de bras par la famille Dépée, géré aujourd’hui avec dynamisme par Guillaume,  fils de Françoise et Philippe, petit-fils de Jacques le fondateur, on vous l’a déjà raconté. C’est là un pionnier de l’auberge de week-end, avec ses maisonnettes nées dans les années 1960 et suivantes dans leur parc, la grande forêt d’Orléans et ses lisières alentour, son grand chic bourgeois, son air de relais de poste du temps de jadis, qui fut une commanderie de templiers.

Guillaume Dépée et le chef Martin Simonart © GP

Les fresques sur les poutres en raconte l’existence. Le coin du feu près du bar, la cheminée avec ses fauteuils en cuir, les grandes salles à manger vitrées en dédale où l’on sert la fine cuisine du jeune Martin Simonart : rien de mieux pour se blottir à l’automne et attendre l’hiver.

Dans le parc © GP

On séjourne dans de belles chambres et suites cosys, qui ont su garder confort bourgeois et chic d’antan. On prépare avec minutie ses excursions aux abords: le canal de Briare et son fameux « pont-canal », la Bussière, tout voisin, son château, son musée de la pêche, son potager, la Loire à Gien, avec le château abritant un musée de la chasse flambant neuf, ses faïenceries, son vieux pont coudé sur le fleuve roi, c’est la porte à côté. Mais la Sologne, le Berry, le Sancerrois et le château de Sully, comme la belle abbaye de Saint-Benoît sont également proches.

Une chambre © GP

Salon d’une suite © GP

Reste que les plaisirs du lieu, le futur spa en construction, la chaleur des salons donnent envie de paresser sur place. Qu’est-ce qui plaît dans ce lieu-dit improbable qui fait un « no man’s land » de charme sur l’ex nationale 7, désormais aux portes de l’autoroute A77 ? Un attachement à la tradition, une cave de grand choix, une cuisine câline qui excelle notamment en saison de gibier. Voilà sur quoi veille précieusement Guillaume Dépée qui incarne avec dynamisme la 3e génération présente ici même. Longue vie aux Templiers!

Ode à l’automne © GP

Au salon © GP

Auberge des Templiers

Boismorand, 4 km de l'A77
45290 Les Bézards
Tél. 02 38 31 80 01
Chambres : 155-720 €
Site: www.lestempliers.com

A propos de cet article

Publié le 10 novembre 2018 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Auberge des Templiers