Le Mozart

« Aurillac : les saveurs d’Alexandre »

Article du 22 octobre 2018

Elise, Alexandre et la petite Aude © GP

Alexandre Huguet Bataille, qui a travaillé à Londres chez Gordon Ramsay, au temps de l’Aubergine, au Grand Hôtel du Cap Ferrat avec le MOF Didier Aniès, au Palais Biarritz avec un autre MOF Jean-Marie Gautier, avant Michel Sarran à Toulouse, a créé l’événement de printemps à Aurillac avec cette table petite (26 couverts), mais fort soignée, au centre d’Aurillac, qui fut jadis un restaurant savoyard (le Chalet).

Décor © GP

Elodie, son épouse, qui était jadis infirmière et accueille avec charme et sourire, a signé la déco boisée, sur un mode cossu mais pas guindé. La petite Aude Lefebvre la relaie au service avec allant. Alexandre, natif de Narbonne, n’a pas renié son Languedoc d’origine, mettant un peu de Méditerranée dans ses assiettes. Tout ce qu’il propose est à la fois joli, bon, frais, inventif et riche de belles idées.

Cannelloni végétal © GP

Cabillaud © GP

Parmi ses réussites, le cannelloni végétal aux courgettes et et ricotta aux agrumes avec sa croustille de pain, le pavé de maigre label rouge de Corse poché au sureau, chou fleur et pamplemousse rose ou encore le demi pigeon de la ferme d’Alterines en trois façons, avec le suprême rôti, la cuisse confite et l’aiguillette marinée et fumée au foin constituent du bel art de ciseleur.

Pigeon © GP

On ajoute un dessert novateur comme la carotte dans tous ses états, confite à l’orange, avec son sorbet safran, sa chantilly de fanes, plus de remarquables petites fours. Bref, voilà « la » table du moment à visiter pour s’étonner au coeur d’Aurillac la gourmande.

Carotte confite © GP

Le Mozart

21 rue des Carmes
15000 Aurillac
Tél. 04 71 47 07 81
Menus : 13,50 (formule, déj.), 16 (déj.), 29, 35, 45 €
Carte : 50 €
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche

A propos de cet article

Publié le 22 octobre 2018 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Mozart