Brach

« Paris 16e : les débuts du Brach »

Article du 14 octobre 2018

En cuisine, Adam Bentalha © GP

Notez l’adresse : Brach, angle rue de la Pompe, rue Jean Richepin à Paris, à deux pas de la Muette. Sous une façade moderne années 1970, qui abritait en partie la poste du quartier et le tri de l’arrondissement. C’est, sous l’égide du groupe Evok possédant déjà le Nolinski à l’Opéra, le nouvel hôtel secret du tout Paris côté seizième. Il est signé Philippe Starck pour la déco des salons, réception (au 1er) et des 59 chambres, et Adam Bentalha pour la cuisine.

Houmous © GP

Ce dernier, qui a notamment travaillé en Suisse au Royal Savoy à Lausanne et à Paris au Ritz, au Shangri-La, au Royal Monceau, au Prince de Galles, joue, dans un cadre de lounge chic, avec ses canapés en cuir, ses fauteuils en bois grège, dans le style de ce que fit Starck à la La Cuisine du Royal Monceau, une cuisine fusion et méditerranéenne d’aujourd’hui. Arancini au safran d’Iran, houmous au siphon, monté à l’huile d’olive avec sésame, sumac, caviar de citron, tronçon de thon rouge et tapenade d’olives noires, tajine de quinoa façon couscous, vitello tonnato et croustillant de parmesan et câpres ou raviolis à la compotée d’oignons et truffes, œuf parfait et bouillon de bœuf sont quelques unes des idées du moment.

Huîtres et chou fleur © GP

On oublie au passage les tagliatelle aux coquillages (coques, vernis, couteaux,même si ces derniers sont assez invisibles), la pita à la féta, genre nan, carpaccio de homard, huîtres et sommités de chou fleur à la grecque ou encore filets de sole rôtis avec sa riviera de légumes au sel de fenouil (même si on préfère la sole entier que désarêtée et comme reconstituée). Le service balbutie un peu, fait ses gammes, se rode, vous demande trois ou quatre fois : « est-ce que tout va bien? ». Sur une carte des vins éclectique et méditerranéenne, le sommelier vous propos le merlot israëlien de Yarden, produit sur les hauts du Golan, très bordelais nouvelle vague.

Tagliatelle aux coquillages © GP

Et, en desserts, les pâtisseries du MOF Yann Brys, vous font de l’œil: mille-feuille crème vanille et fleur d’orange (hélas, pas très minute, donc avec un feuilletage un peu ramollo) ou éclair craquant chocolat/caramel sont en vedette.

Mille feuille © GP

Brach

1-7 rue Jean Richepin
Paris 16e
Tél. 01 44 30 10 00
Carte : 50-90 €
Horaires : 8h-2h
Métro(s) proche(s) : La Muette, Rue de la Pompe
Site: brachparis.com

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Brach