1

Paris 5e : Ducasse séduit à l’italienne

Article du 9 octobre 2018

Matteo Lorenzini © GP

Exit le Terroir Parisien de Yannick Alléno. Place, au pied de la salle de la Mutualité, à une trattoria moderne signée Alain Ducasse. Le lieu est tendance, la déco moderne (signée Wilmotte), les tons rouges, les banquettes, le comptoir, la tenue des serveurs, rayées de rouge et blanc, sont pleins de gaîté. Bref, le lieu a de la patte, jouant la qualité mais sans « matuvuisme » et séduit d’emblée.

Ambiance © GP

Le Spritz © GP

L’équipe, comme toujours chez AD, s’est rodée ailleurs – le chef Matteo Lorenzini, ex étoilé à Florence (au Tre Lune), est passé dans tout le groupe Ducasse, notamment le Louis XV à Monaco, Alessio, en salle, à la Petite Maison de Nice, Gaëlle chez Allard  – et la cuisine est un condensé de tout ce qu’on aime dans le genre « semplice ma buono« : pizzetta Marguerita, vitello tonnato, carpaccio de bar, caviar d’aubergine, caponatina, salade caprese tomate/mozarella, poulpe et pommes de terre ou burrata qui se livrent en jolis anti-pasti.

Pizzetta Margherita © GP

Linguine alle vongole © GP

La mise de table est aussi soignée qu’originale, avec ses rouleaux en alu signés Pininfarina pour découper la pizza et ces élégants porte hors d’oeuvres selon une mise en scène étudiée (et signée Pierre Tachon). Les pâtes et farineux, comme les bucatini cacio (fromage) et pepe (poivre) – exquis, même si on préfèrerait plus de cacio, moins de pepe -, linguine alle vongole, risotto aux girolles, homard aux palourdes et haricots blancs, daurade au four avec fenouil fondant, sucs citronnés ou encore escalope milanaise façon oreille d’éléphant (même cuite d’un seul côté) avec sa polenta crémeuse font aisément plaisir.

Homard et haricots blancs © GP

Escalope milanaise © GP

On ajoute les bien jolis desserts, comme le tiramisu traditionnel, la terrifiante glace au chocolat noir de la manufacture ducassienne – quasi sans sucre! -, la panna cotta façon petits pots de crème aux fraises, chocolat et caramel ou encore l’exquis citron givré (dont on peut manger la peau) emportent aisément l’adhésion. On ajoute le Spritz maison, version classique ou blanche et le rouge bio de Sicile mixant cabernet sauvignon et nero d’avola (à 38 €) qui coule en bouche comme du velours. Comme le disait jadis le regretté Bernard Loiseau : « quand Ducasse ouvre quelque part, c’est tout de suite bon! »

Zuppa inglese © GP

Glace au chocolat © GP

Cucina Mutualité

20 Rue Saint-Victor

Paris 5e

M°: Maubert-Mutualité, Jussieu, Cardinal-Lemoine.

Tél. : 01 44 31 54 54

Fermeture hebdo. : aucune.

Menu: 24 (déj., formule; sem.) €.

Carte: 30-60 €.

Site: www.cucina-mutualite.com

A propos de cet article

Publié le 9 octobre 2018 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Paris 5e : Ducasse séduit à l’italienne” : 1 avis

  • Emmanuel Krivine

    Allez-y au plus vite!!!
    Trés bon! Accueil et service trés efficace et sympa sous la houlette de Alessio,classieux et charmeur,
    Qualité-Prix IMBATTABLE !
    Un excellent souvenir à renouveler constamment.
    BRAVO au chef et à tous!
    E.Krivine

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !