> > > > The Brooklyn Pizzeria
11

The Brooklyn Pizzeria

« Paris 3e : la pizza ratée de Garry Dorr »

Article du 29 septembre 2018

Le service © GP

Soyons clair : ce pastiche un peu balourd de Big Mamma avec son cadre néo-new-yorkais, sa grande terrasse, ses assiettes en céramique made in Pologne, son maître d’hôtel souriant qui vous lance « buon appetito » avec l’accent français (même s’il a vécu en Amérique), proposant la pizza la moins de chère de Paris (une Margherita à 4 €) est plutôt sympathique. Reste que l’authenticité en est un peu douteuse.

La planche de charcuteries © GP

Garry Dorr, qui a repris les affaires de papa (les bistrots & cie devenus les grands bistrots, les bars à huîtres parfois transformés, comme celui-ci), aurait sans doute voulu que j’écrive qu’il sert « la meilleure pizza de Paris« . Il va donc m’en vouloir. Il aura tort, car il a une marge de progression possible : la Ferrari (à 9 €) qui, théoriquement, comporte tomates San Marzano DOP, mozzarella DOP, origan, recelait, le soir de mon passage, du concentré de tomates (trop salé), de la stracciatella bien coulante, plus des olives taggiasche, dont on se demandait ce qu’elles faisaient là, le tout sur une pâte certes craquante, issue d’un four à gaz.

La pizza Ferrari © GP

A part ça, les charcuteries gentillettes, la buratta avec ses légumes grillés, les arancini à la sicilienne auxquelles on a rajouté du ragpoût de boeuf,  les mafaldine avec leur crème de truffe de Molise, les linguine aux palourdes sont correctes. Comme le chianti Torrequierce (issu des caves Richard) avec 90 % sangiovese et 10% cannaiolo, et les tiramisu (pistache, citron et traditionnel, dit de « malade mental ») qui constituent la bonne surprise du moment. In fine, les glaces noisette et vanille, estampillées « maison », mais carrément à l’eau, arrachent une once de critique.

Le tiramisu traditionnel © GP

The Brooklyn Pizzeria

33 boulevard Beaumarchais
Paris 3e
Tél. 01 48 87 98 92
Carte : 15-45 €
Horaires : 8h-minuit
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Bréguet - Sabin, Bastille
Site: www.thebrooklynpizzeriaparis.com

A propos de cet article

Publié le 29 septembre 2018 par

The Brooklyn Pizzeria” : 11 avis

  • Maestro

    Si vous étiez un As de la pizza vous sauriez que la pizza Napolitaine a une maturation à température ambiance 6/8h et non 48h au frais . Source l’humble pizzaiolo que je suis qui a participé à plusieurs championnats en Italie (Rome,Parme et Naples).

  • Abépé

    oui mais pas la Pizzeria d’Auteuil faut pas déconner quand meme

  • je partage l’avis de Gilles.
    Problème de sourcing de produits + four à gaz ça ne passe pas
    Il y a tant de bonnes adresses à Paris : Brigante, Popine, Louie Louie…

  • j’écris mon prochain guide, il vous servira grandement ! En attendant allez tester Tripletta ou Guillaume Grasso Paris 15 !

  • Abépé

    Et veuillez pardonner mon emportement, mais j’ai un amour infini pour la pizza et tout ce qui a trait au travail de panification.

  • Abépé

    Dites moi par exemple alors quelles sont vos adresses ? En Italie j’en aurais des 20aines à vous proposer, biensur mais à Londres (enfin en Angleterre meme, il y a beaucoup plus de qualités qu’en France et pourtant on continue à croire que le niveau est détestable outre manche … )

  • Olivier

    « Si vous n’avez jamais mangé une bonne pizza dommage pour vous. » Oui ! Enfin, je crois. Car je ne suis plus très sûr… 😉

  • Abépé

    Allez à Naples.
    péremptoire ? suffisant ? et bien bien, peut être simplement de l’objectivité. Multiplier les critiques c’est bien, mais sincèrement, GP accumule plutôt que retranscrit un réel avis argumenté et intelligent. Pour autant quand parfois il attaque, cela parait surprenant quand il loue les qualités d’établissements médiocres. Mais ce n’est qu’un humble avis et non une vérité. Etre exigeant et vouloir apprécier une réelle qualité me semble tout à fait normal et sensé. Si vous n’avez jamais mangé une bonne pizza dommage pour vous.

  • Olivier

    Je veux bien que GP ait des tics d’écritures – que l’on peut aussi qualifier de style – ou qu’il ait un style « pompier ». Mais je préfère quand même la pompe que des trucs péremptoires et suffisants, tels que : « Quand à la pizzeria critiquée ici, c’est sur que certains joue sur ce créneau et fond de la merde en voulant tirer la corde de la « hype » sans rien comprendre de ce qu’est la Pizza. » Alors, cher ABÉPÉ, montrez-moi votre établissement, que je sois dépucelé et que j’en prenne plein les papilles !

  • Abépé

    Tout a fait d’accord, Gerard. Je viens de voir les nombreuses critiques de GP sur cette fameuse Pizzeria qui pourtant est au niveau de la majorité des établissements en France. C’est à dire médiocre. Pas excessif en prix mais pourtant trop cher quand on voit la qualité et les produits utilisés. Pourtant une réelle connaissance de la pizza montre qu’on peut faire beaucoup mieux sans pour autant surfacturer. Encore faut il avoir l’exigence et l’amour du produit, la patience d’une pate levée 48h avec des farines sélectionnées et des produits simples mais bons et par forcément onéreux ni « exotiques ». Pour autant celle ci n’est pas la pire loin de là (celle d’Auteuil). Quand à la pizzeria critiquée ici, c’est sur que certains joue sur ce créneau et fond de la merde en voulant tirer la corde de la « hype » sans rien comprendre de ce qu’est la Pizza. En France on a pas la conscience de l’authenticité et on justifie cela en prétextant notre unique et toute puissance domination du bon gout et de la gastronomie….GP avec son style « pompier » et ses fameux « ca passe tout seul », « se boit sans mal » …que d’expertise en effet .. Bref une plume qui est pourtant « éminente », c’est dire quelle qualité a notre culture gastronomique. Finalement à l’image de cette « Brooklyn Pizzeria »

  • GERARD POIROT

    On aimerait lire un jour une approche aussi pointue sur la Pizzeria d’Auteuil… et une comparaison des mérites des deux établissements !

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

The Brooklyn Pizzeria