Mido

« Cannes : quand les jumeaux se japonisent »

Article du 18 septembre 2018

Antoine Lecorché et l’equipe © AA

Une table franco-japonaise à Cannes qui ouvre et séduit d’emblée : Alain Angenost, notre correspondant de la Côte d’Azur nous dit tout …

Les alcoves ©AA

On ne présente plus ici Antoine et Hugo Lecorché, jumeaux de cœur et d’esprit, qui ont fait de La Môme, dans le Carré d’Or à Cannes, un rendez-vous gourmand propre à la fête. Ils avaient récidivé en 2017, créant une annexe en face, celle-ci dédié aux cocktails et aux tapas. Depuis cette fin juillet, ils proposent une toute nouvelle approche de la cuisine du Soleil levant avec l’ouverture de Mido, un concept japonisant qui leur tenaient à cœur. Contraction de « midori » en japonais, traduit par « couleur verte », il rappellera sa prédominance dans la décoration.

Crispy rice, tartare de saumon © AA

En cette fin de rodage, les jumeaux se sont réparti les rôles. Hugo drive le restaurant principal pendant qu’Antoine veille sur les plus petits détails de leur dernier bébé. En cette fin d’été, la terrasse est plébiscitée, mais on est aussi à l’aise à l’intérieur dont la décoration asiatique/chic change des atmosphères minimalistes que l’on a l’habitude de voir dans ce style d’endroit.

Sashimi de sériole © AA

L’accueil féminin est gracieux et Luca veille sur le service avec un sens inné du détail. C’est Christophe Brugnaux, le second du chef exécutif de la Môme, Mathieu Gourreau, qui dirige les fourneaux. Les produits sont d’une fraîcheur irréfragable et les présentations singulières. Beaucoup passent par le barbecue Robata, qui donne ce petit goût de fumé, parfait pour mettre en valeur poulet, bœuf, agneau, fruits de mer et légumes.

Tempura de crevettes © AA

Crispy rice (riz croustillant), tartare de saumon, et shishito grillés (piments doux), flocon de bonite, tempura de crevette, mayonnaise japonaise épicée, salade de pousse d’épinards, miso séché, sashimi de sériole, piment jalapeño d’origine mexicaine et ponzu, de saumon snackés, tiradito de loup, agrumes japonais, piment, saint-jacques, beurre de yuzu, miso séché, poulpe de roche, condiment satay, et volaille fermière, sauce teriaki, sushis signature et rolls de légumes sont les multiples étapes d’un détonnant voyage gustatif.

Poulpe de roche, condiment satay © AA

Côté desserts, moshis (gâteaux mous japonais à base de riz gluant), fourrés de crème glacée, et deux desserts, l’un à base de chocolat au lait et sudashi, gingembre confit, l’autre, tapioca au lait de coco, fruits exotiques et sorbet passion, prouveront que l’imagination gourmande n’a pas de frontière. Maudit Mido, tu m’as séduit !

Mochis © AA

Mido

5 rue Florian
06400 Cannes
Tél. 04 93 38 60 95
Carte : 45-115 €
Fermeture hebdo. : Tous les midis

A propos de cet article

Publié le 18 septembre 2018 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Mido