1

Ramatuelle : le Baou au présent et au futur.

Article du 5 août 2018

Vue sur Ramatuelle © AA

Le Baou à Ramatuelle, si proche des plages et du vieux village, raconté, d’hier à après-demain, raconté par Alain Angenost notre correspondant de la Côte d’Azur…

Tartare de thon et tomates confites © AA

Propriété du groupe Alp’Azur, l’Hostellerie Le Baou est un petit coin de paradis niché dans son oasis de verdure, au pied de Ramatuelle l’un des plus beaux villages perchés de la Côte d’Azur. Imprégné d’une atmosphère typiquement provençale et offrant une éblouissante vue sur la mer et le golfe de Saint-Tropez, le lieu respire la sérénité, des jardins à la piscine et de la terrasse du bar jusqu’à la terrasse de la chambre.

Vue de la piscine © AA

Ramatuelle, fameux pour ses festivals, de théâtre, musique classique et jazz, qui entretient le souvenir de Gérard et Anne Philipe, est prisé de nombreuses personnalités de la culture qui y ont élu domicile. Elles viennent souvent dîner à La Terrasse du Baou pour y déguster la cuisine méditerranéenne, fine et légère, que concocte le chef Axel Guimiot relayé par son second Alessandro Carlucci. L’accueil est affable, les tables bien mises, la brise caressante. Quant au panorama, qui s’étale de Ramatuelle à Pampelonne, en passant par les vignobles, les reliefs, les plaines, la baie et le golfe de St Tropez, il est magique et met en appétit.

Carré d’agneau rôti aux herbes © AA

Au menu, un tartare de thon et tomates confites, tapenade d’olives taggiasche et salade de roquette jouxte un carpaccio de bar, petits légumes croquants aigres-doux, concombre et aneth. Des filets de rouget, spaghetti de légumes au pistou, sauce aux olives à la Ligure voisine avec un carré d’agneau rôti aux herbes, polenta crémeuse au parmesan, jeunes légumes glacés, jus rôti. Parmi les desserts, l’on se laissera aller à partager des choux craquants, crème au citron et vanille de Tahiti, cœur fruits rouges, et un fondant aux deux chocolats, Saint-Domingue et Ivoire.

La terrasse du bar © AA

Depuis l’arrivée du nouveau directeur général Frédéric Cervantès, passé par le Martinez, le Monte-Carlo Bay, le Pullman Mandelieu, le Mercure Hyères, il y a du rajeunissement dans l’air à tous les niveaux. En 2019, le groupe Alp’Azur compte rénover l’établissement pour en faire une des destinations incontournables de la presqu’île, situation géographique oblige. À suivre de très près l’an prochain.

Fondant aux deux chocolats © AA

Hostellerie Le Baou

72, Avenue Gustave Etienne

83350 Ramatuelle

Tel. 04 98 12 94 20

Chambres : 270€ à 460€

Menu : 39€

Carte : 65€

Fermeture hebdomadaire :  déj.

Fermeture annuelle : fin septembre à début mai

Site : www.hostellerie-le-baou.com

 

A propos de cet article

Publié le 5 août 2018 par
Catégorie : Non classé Tags :

Ramatuelle : le Baou au présent et au futur.” : 1 avis

  • taieb

    C’est nul

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !