> > > > Les Ombres au musée des Arts premiers
1

Les Ombres au musée des Arts premiers

« Paris 7e : lumière sur les Ombres »

Article du 22 août 2018

Hugo Martins et Vergan Roberts © GP

Cette belle et grande terrasse, qui a vue sur la Tour Eiffel a changé de chef, d’équipe, de formule, quoique pas forcément de style. Si le musée qui l’abrite, en son dernier étage, a, lui, changé d’appellation (le musée des arts premiers est devenu le musée du quai Branly-Jacques Chirac, en demeurant davantage dédié aux lointains comme aux voyages), les Ombres, qui n’ont changé ni de nom, ni de fonction, ni d’ambition, jouent toujours la gastronomie soignée sous la gouverne d’Elior et de « Ducasse Culture ».

Tomates anciennes et burrata © GP

Le jeune Hugo Martins veille le service avec distinction, tandis que l’antillais (de St Martin) voyageur  (il arrive de Dubai) Vergan Roberts mitonne une partition agile. Le style? Volontiers méditerranéen avec de jolies pointes néo-ducassiennes assez brillantes, comme ce risotto de pâtes façon gnocchetti aux brocolis, avec ses fines tagliatelle de seiches et écume de cresson: superbe!

Gnocchetti comme un risotto, brocolis, tagliatelle de seiches, cresson © GP

Il y aussi le joli melon et pastèque, espadon façon tataki, avec émulsion agrumes et Campari la variation sur les tomates anciennes, la daurade farcie au vert, crème de courgette et basilic, vierge de légumes et le bel onglet de veau avec sa  piperade vinaigrée, coeur de sucrine rôti et condiment citron/olive.

Onglet de veau, piperade vinaigrée, coeur de sucrine roti et condiment citron/olive © GP

On fera remarquer que tous les plats cités sont issus du menu du déjeuner à 42 €, servi sept jours sur sept et que le Diane de Belgrave servi au verre fait un flacon très séducteur. Et en issue, le pain de Gênes, avec marmelade d’abricot, parfait glacé au miel (qui pourrait être plus présent) et finger aux pistaches caramélisées constitue une gourmandise maligne fort séductrice. De bonnes raisons d’y aller d’y voir de près.

Pain de Gênes, marmelade d’abricot, parfait glacé au miel, finger aux pistaches © GP

Les Ombres au musée des Arts premiers

27 quai Branly
Paris 7e
Tél. 01 47 53 68 00
Menus : 32 € (form. déj.), 42€ (déj.), 71€ (dîn.), 98 € (dîn.)
Carte : 90-120 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Pont de l'Alma, Alma-Marceau
Site: www.lesombres-restaurant.com

Les Ombres au musée des Arts premiers” : 1 avis

  • peinard bed

    M. Puldowski, je suis un fan de votre blog et de vos chuchotis du lundi… Sans aucun manque de respect envers vous et autres personnes de votre équipe. Je me dois de réagir sur le rapport texte et photos de votre article. Les photos correspondent au restaurant ?? Car pour moi et une fois de plus sans manque de respect, quand je lis : Jouent toujours la gastronomie soignée et que je vois les photos des tomates anciennes et burrata ou alors le dessert…
    Je me dis qu en province beaucoup de chefs font nettement plus propre et soigné sans l appellation gastronomie… Pour maintenir une clientele locale et non de touristes.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Les Ombres au musée des Arts premiers