> > > > Le Petit Pergolèse

Le Petit Pergolèse

« Paris 16e : vas-y Albert ! »

Article du 17 juillet 2018

Albert Corre © GP

Pour fêter la victoire des Bleus dans la gaîté, on est tout simplement allé chez Albert Corre. Le bonhomme, qui donne le ton et l’ambiance à son auberge-bistrot-galerie, est hors norme. Grande gueule, grand coeur, cuisinier classique de formation, passé il y a longtemps chez le père Huyard à la Crémaillère d’Orléans, avant de fréquenter les Senderens et les Robuchon. Il sert chez lui de la cuisine qui ne triche pas, des choses solides, savoureuses, franches.

Pâté en croûte © GP

De chez lui, on ressort requinqué. Il y a le chablis de Régnard en liminaire, en même temps que le risotto aux truffes, le fameux pâté en croûte truffé, le bavarois d’avocat aux crevettes, le carpaccio d’artichaut au parmesan, le Cheval Noir de Mahler-Besse, servi au verre, le tartare de boeuf avec ses frites maison. Un bémol ? Des préparations un peu « vintage », comme ces trop riches (mais c’est le revers de la générosité) goujonettes de filets de sole servies avec leur tian de légumes, des dés d’ananas (!), une sauce vierge et … des  carottes râpées.

Carpaccio d’artichaut © GP

On raffole, en revanche, sans réserve, de la pavlova aux fruits rouges et du tiramisu revu dans sa coupe aux  pommes et au kiwi. Voilà, en dépit de ses défauts qui sont des qualités, un homme, un lieu qui rendent, simplement, heureux.

Pavlova aux fruits rouges © GP

Le Petit Pergolèse

38 rue Pergolèse
Paris 16e
Tél. 01 45 00 23 66
Carte : 55-70 €
Fermeture hebdo. : Samedi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Argentine

A propos de cet article

Publié le 17 juillet 2018 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Petit Pergolèse