Le Robinson

« Hyères : un mardi à Robinson »

Article du 16 juillet 2018

Ambiance © AA

Une plage gourmande et varoise décryptée par notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost…

Xavier Destreez et Cyril Mattio © AA

La plage de l’Almanarre qui s’étire le long de la route du sel est la plus belle plage de la Cité des Palmiers. Surfeurs et véliplanchistes affirmés aiment s’y retrouver pour apprécier la force du vent qui les porte et admirer le côté sauvage des lieux. Après l’effort, le réconfort et il se trouve en face d’eux, les pieds dans l’eau, c’est le Robinson, l’un des 9 établissements du groupe Les Pins Penchés de Stéphane Lelièvre dont le tout nouvellement restauré Grand Hôtel des Sablettes à La Seyne-sur-Mer.

Tartare de thon © AA

Adresse mythique, c’est là en 1968 qu’a été tournée une partie du film Le petit Baigneur de Robert Dhéry avec Louis de Funès. On a l’impression que ce restaurant-bar avec sa discrète plage privée a toujours été là. Ceux qui ont la nostalgie chevillée au coeur sauront y retrouver des souvenirs de châteaux de sable, de flirts de jeunesse et de rires entre copains. S’attabler sous le toit en paillote devant ce décor de sable, de bleu de brise bienvenue, avec pour commencer un rafraîchissant cocktail alcoolisé ou non, c’est parti pour une détente assurée.

Spaghetti à la langouste © AA

Cyril Mattio, entré il y a 25 ans comme serveur dans le groupe de Stéphane Lelievre, celui-ci faisant de la promotion interne son credo, en est le capitaine des lieux. Pour Xavier Destreez, qui de commis, en est devenu le chef, c’était presque un parcours identique. Ici, la carte vante la marée avec ses fritures de petits poissons du moment, son tartare de thon maison au gingembre frais, son loup à la planche, riz thaï, tomates provençales, son assiette signature, spaghetti à la langouste.

Le loup à la plancha © AA

Mais l’on peut aussi se faire plaisir parmi les choix proposés, d’une planche de charcuteries, d’une vraie et copieuse salade niçoise, primeurs et poisson frais ou simplement d’un des desserts maison, coupe de fraises, chantilly, mousse au chocolat, verrine d’ananas frais et savarin au rhum brun, chantilly ou tarte au citron revisitée en verrine. Voilà une adresse que Daniel Defoe aurait aimé et surtout pas en solitaire !

Ananas frais et savarin au rhum, mousse chocolat © AA

Le Robinson

3089 route de l'Almanarre
83400 Hyères
Tél. 04 94 57 67 56
Carte : 58-70 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi soir, mercredi soir, jeudi soir, dimanche soir
Site: www.restaurantlerobinson.com

A propos de cet article

Publié le 16 juillet 2018 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Robinson