Yann Queffélec et la mer

Article du 24 juin 2018

Une ode à la mer, un contrechant, un poème long comme un fleuve, un vaste texte, avec ses entrées nombreuses, qui se suivent et se répondent: Yann Queffélec avait déjà taquiné le genre avec son Dictionnaire amoureux de la Bretagne. Il continue de rendre hommage aux siens avec emphase, de ne pas oublier les côtes du Finistère, l’aventure de pépé Tabarly et celle de papa Henri Queffélec, l’auteur du « Recteur de l’île de Sein », l’occasion de deux magnifiques hommages, tout en égrenant ses grands noms, de Hugo à Conrad, évoquant ses îles de prédilection, de Groix à Belle Isle. Mais ses mers ne se limitent pas à l’Armor: elles se nomment Antarctique, Baltique ou Baïkal. Bref, ce livre est pluriel, ce dico est amoureux, ce chant s’écoule comme une lame infinie qui nous emprisonne dans sa vague.

Dictionnaire amoureux de la mer, de Yann Queffélec (Plon, 650 pages, 24 €)

A propos de cet article

Publié le 24 juin 2018 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !