1

Il Caravaggio

« Vaucresson : l’Italie selon les Moccia »

Article du 29 avril 2018

Mathilde Moccia et le service de la pizza © GP

Généreuse, drôle, vive, pleine de chaleur: c’est l’Italie gourmande telle que la pratique la famille Moccia dans sa belle maison de Vaucresson. Vous connaissez leur table de Saint-Cloud, Il Cara Rosso , mais pas leur  première maison qui joue la perle gourmande de son chic village aux belles villas (non seulement l’étonnant Villa Stein, devenue les Terrasses, signée Le Corbusier, à deux pas de Garches, et du voisin golf de Saint-Cloud, mais tout une flopée de faux manoirs, de simili castels et de vrais pavillons modernes qui donnent à Vaucresson un air de Beverly Hills du 92).

Parmesan et jambon d’Urbino © GP

Pizza napolitaine © GP

Comme à Saint-Cloud, mais en plus champêtre, avec une formidable terrasse ombragée, qui double la capacité d’une belle salle genre loft contemporain avec son mobilier de récup’, les Moccia jouent les saveurs vraies d’une Italie sans chichi. Charcuteries de haute tenue, avec le jambon poivré d’Urbino dans les Marches ou celui, plus doux, de San Daniele, vrai parmesan glissé en liminaire, parfait sur le Spritz, burrata et stracciatella aux truffes, calamars frits aux courgettes, pizza Margherita ou napolitaine aux anchois et olives avec sa pâte craquante plaisent sans mal.

Calmars et courgettes en fritto misto © GP

Straciatella, burrata, truffes et tomates © GP

On y ajoute le joli agliano di vulture Titolo, fruité comme l’onde, de chez Elena Fucci, qui passe sans mal sur les jolis spaghetti de la copine et voisine Luana Belmondo avec sa sauce vierge, son huile d’olive légèrement aillée, ses tomates cerises, sa roquette, plus basilic et straciatella di burrata. On oublie le petit ratage des papardelle carbonara, dont on a oublié l’oeuf (!) et le parmesan, même si guanciale et pâtes fraîches al dente sont bien là… sans crème.

Spaghetti selon Luana Belmondo © GP

Linguine alle vongole © GP

Milanaise et orecchiette © GP

La fine escalope milanaise (un poil sèche) s’accompagne d’orecchiette à la tomate, ce qui n’est pas très italien, mais bien bon tout de même, les linguine aux palourdes sont simplement épatantes et bien relevées. Et en dessert, les glaces Pedone (pistache, chocolat, amarena), le crémeux et superbe tiramisu comme les terrifiantes profiteroles maison, avec leur pâte à chou craquante, leur fine sauce chocolat donnent envie de prendre là de douces habitudes. Réservez! Il y a du monde…

Tiramisu © GP

Profiteroles au chocolat © GP

Il Caravaggio

27 Allée de Saint-Cucufa
92420 Vaucresson
Tél. 01 47 41 17 43
Carte : 30-50 €
Horaires : 12h-14h30, 19h-22h30
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: www.ilcaravaggio.fr

A propos de cet article

Publié le 29 avril 2018 par

Il Caravaggio” : 1 avis

  • Nico

    « …qui donnent à Vaucresson un air de Beverly Hills du 78 »
    ==> plutôt du 92 ! Vaucresson est dans les Hauts-de-Seine.

    Ensuite dans les coordonnées : le restaurant de Vaucresson s’appelle Il Caravaggio, pas Il Cara Rosso (celui-là, c’est celui de Saint-Cloud, comme vous l’indiquez vous-même dans votre texte)

    Vous êtes sûr que vous y êtes allé ? 🙂

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Il Caravaggio