2

Il Cara Rosso

« Saint-Cloud : au soleil d’Italie en banlieue »

Article du 2 mars 2018

Toute l’équipe avec Mathilde Moccia et Luciano di Sebastiano © GP

Les Moccia qui possèdent Il Caravaggio à Vaucresson ont repris l’ex-San Francisco de Saint-Cloud, le rebaptisant en Cara… rosso, revoyant la déco façon rustique chic, avec ses coins cosys, sa cuisine visible, ses pizzaoli au travail à l’entrée. Les produits sont de qualité, souvent en direct d’Italie, notamment des Marches, où se trouve la maison familiale, les tarifs sont modérés, les vins ont de l’esprit, les pizzas de la gniaque (exquise margherita), les bruschetta (tomates, ail, huile d’olive) ou foccacia (au lard de Colonnata) du coeur.

Foccacia au lard de Colonnata © GP

Jambon à la truffe © GP

Bruschetta à la tomate © GP

Burrata © GP

Mathilde, la fifille, veille au grain en salle, tandis que le chef Luciano di Sebastiano s’active aux fourneaux avec ardeur. Cappelletti in brodo, jambon blanc à la truffe, aubergine parmigiana, burrata comme dans les Pouilles, légumes grillés, aubergines, poivrons, spaghetti alla chittara « cacio e pepe » (sans doute un peu trop liquide, avec du « pepe« , du poivre, certes, mais pas beaucoup de « cacio« , de fromage!), bistecca fiorentina servie avec polenta et pommes grenailles font des mets généreux et colorés, à partager entre amis, au long d’un déjeuner sans heurt ni hâte.

Tortelloni in brodo © GP

Spaghetti cacio e pepe © GP

Saucisse au fenouil © GP

Marcel Amont et Charles Aznavour, venus en voisins, comme les Belmondo, sont (déjà) des habitués. Je dois d’ailleurs à mon pote Jean-Luc Petitrenaud – qui est venu avec le grand Charles – cette adresse complice. Le Spritz Aperol s’impose en apéritif. Le blanc Falanghino comme le rouge Bruciato de la Tenuta Guado Al Tasso dans les Bolgheri font des escortes de marque. In fine, on se régale de tiramisu, baba au limoncello, panna cotta avec compotée de fruits et crumble ou tortino à la ricotta et à la poire.

Bistecca fiorentina © GP

Légumes grillés © GP

Tiramisu © GP

Et l’on arrose l’exquis café en ristretto de liqueur de cédrat et de grappa signées de Bernardino à Bassano en Vénétie, avant de prendre la tour Eiffel qu’on perçoit de l’autre côté de la terrasse pour la tour de Pise. E viva Italia, même en banlieue parisienne!

Tortino poire et ricotta © GP

Baba au limoncello © GP

Panna cotta compotée de fruits, crumble © GP

 

Il Cara Rosso

17 rue Mont Valérien
92210 Saint-Cloud
Tél. 01 47 71 12 31
Carte : 30-50 €
Horaires : 12h-14h30, 19h-22h30
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche après-midi
Site: www.ilcararosso.fr

A propos de cet article

Publié le 2 mars 2018 par

Il Cara Rosso” : 2 avis

  • Walter laurence

    Nous avons dîné hier soir dans ce restaurant et je dois avertir les futurs clients
    Des incidents survenus. Nous avons commande des spaghettis vongole et langouste affiché sur l’ardoise à 35 euros. Après une bonne demi heure d’attente, le serveur nous annonce qu’il n’y a pas langouste!!
    Tant pis alors je vous sers les spaghettis alla vongole? Suggère le serveur. Ok. C’était assez bon.
    Au moment de l’addition je règle sans vérifier la note, l’obscurite règne dans ce restaurant
    Je suis retourné avec le ticket de caisse que j’avais heureusement gardé et le patron même pas étonné et tout juste aimable à bien daigner me rembourser 15 euros sur une note de 255 euros. Juste lamentable

    !

  • Famille Delattre

    Nous habitons à côté du Caravaggio et nous adorons cette bonne cuisine italienne. C est toujours propre, bien tenu, les aliments sont frais, nous sommes toujours tres bien recus…La famille de restaurateur est extrêmement gentille , les filles comme les parents….et les prix raisonnables..Nous ne connaissons pas encore il cara Rosso, nous irons bientôt.. Christine Delattre

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Il Cara Rosso