> > > > Mizuki by Kakinuma à l'hôtel Guarda Golf

Mizuki by Kakinuma à l'hôtel Guarda Golf

« Crans-Montana : le Guarda à l’heure japonaise »

Article du 17 février 2018

Salon d’une suite © GP

Accueil au Mizuki © GP

Nati Felli, cette brésilienne amoureuse du Valais (et d’un Valaisan), vous la connaissez de longue date: elle a transformé son Guarda Golf, seul membre des Leading Hôtels à Crans en bijou italien sur le mode nippon. Il y avait ces chambres un brin latino. Il y a désormais d’immenses suites de très grand luxe à la sobriété très zen, des salons en douceur, des baies vitrées ouvertes sur le dehors, le golf ou la neige selon la saison. La cuisine maison est désormais à l’unisson. Même si on a gardé la configuration d’une salle à manger cossue et boisée à laquelle on a ajouté quelques notes japonisantes, entre tableaux et paravents.

Le chef Morita Takayuki © GP

Aubergine en dengaku © GP

Boulettes de poisson frites © GP

Carpaccio de bar mariné sauce ponzu, caviar et ail © GP

Thon rouge et poireaux à la sauce sumiso © GP

Côté cuisine, on a fait appel à des experts du genre, avec la maison Kakinuma de Genève, petit temple discret de la cuisine nippone authentique, dont des collaborateurs, comme le chef Morita Kayuki, alors que le fiston Kohei Kakinuma, lui même, veille sur le service avec brio et un sens pédagogique exacerbé. Bref, on fait là un repas de haute volée, avec des produits d’une fraîcheur irréfragable et un sens de la mesure, de la découpe des plats, des températures qui laissent pantois. Le grand menu soir permet, évidemment à grand prix, de faire le tour de la question. Mais des formules au déjeuner comme un bento box assurent avec allant et séduction.

Bento Box © GP

Soupe miso © GP

Des exemples de ce qu’on trouve là, comme une ballade, fine, vive, légère, primesautière et d’une précision de goût sans faille. Aubergine façon dengaku sauce miso, boulettes de poisson frites, carpaccio de bar mariné sauce ponzu, caviar et ail, thon rouge et poireaux à la sauce sumiso, beignets de tofu et bonite séchée font ainsi des entrées d’une légèreté insigne. Le bento box, lui, constitue une sorte de résumé du talent maison, à coups de sashimi, poulet karaage, salade d’algues et de concombre vinaigré, tofu froid, saumon teriyaki, plus une impeccable sauce miso.

Temakis © GP

Black cod sauce miso © GP

Brochettes de boeuf wagyu et shitakés © GP

Mais la fête ne s’arrête pas là. Il y a encore les temakis de saumon, thon gras et californien, le black cod sauce miso et les brochettes de boeuf wagyu, incroyablement tendres, servies avec des shitakés et une jolie sauce douce à la moutarde. Brillant assurément. Sur ces beaux exercices de style, on sert un thé vert d’exception. Reste que sakés ou vins suisses sont au rendez-vous. Et, côté desserts, on revient sur terre avec les jolies pâtisseries du chariot signés de la discrète experte du sucré d’origine bulgare, Irina Kupenska, qui a notamment travaillé au Savoy à Londres. Et dont le chou caramélisé avec sa crème vanillée est un petit chef d’oeuvre de goût subtil et frais. Un ban pour ce Mizuki qui va vite attirer une nouvelle étoile à Crans!

Irina Kupenska et Kohei Kakinuma © GP

Choux caramélisés, crème vanillle © GP

Mizuki by Kakinuma à l'hôtel Guarda Golf

route des Zirès 14
3963 Crans-Montana
Suisse
Tél. +41 (0)27 486 20 00
Chambres : 550-5 500 CHF (environ : 466- 4 666 €)
Menus : 44 (déj., formule), 49 (bento box, déj.), 90,  95, 190  (dégustation) CHF (environ : 37, 42, 76, 81, 161 €)
Carte : 160 CHF (environ : 136 €)
Site: www.hotelguardagolf.com

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Mizuki by Kakinuma à l'hôtel Guarda Golf