1

Crans-Montana : le nouveau Continental

Article du 14 février 2018

A l’entrée © GP

Ce rendez-vous du coeur de Crans auquel on accède par un passage commercial, on vous en a parlé jadis avec chaleur. Le lieu, qui avait été, alors, revu dans les tons violets assez vifs, s’est relooké récemment contemporain, plus sobrement, dans les beiges. La remise à neuf est plutôt réussie, pour un lieu bonhomme qui fait à la fois café, carrefour, rendez-vous, coin alerte pour ceux qui travaillent et viennent là, près au bar, ou à côté, avec leur ipad, prendre les nouvelles du jour, lire le journal, boire un café. On grignote, sirote, petit-déjeune. Le lieu, en tout cas, a fait peau neuve sans brider sa nature, sous la houlette des patrons Sandra et Paul Da Silva-Clivaz, et sans renier sans vocation de QG relax en ville.

La salle © GP

Au bar © GP

Le personnel de salle, souriant, alerte, est largement portugais, comme Paul, qui a gardé des attaches là-bas, même s’il a été élevé en France, s’active en Suisse depuis plus de quinze ans, après être passé au Crillon à Paris, au Martinez à Cannes, puis être devenu valaisan à Crans-Montana,  travaillant au Golf, au Pas de l’Ours, au Sporting, puis à l’Excelsior. Il compose, chez lui, dans ce lieu à part, une cuisine à sa manière: française, classique, inventive et classique, entre tradition et fusion, présentée de façon ludique, sur une carte aux appellations amusantes.

Pâtes comme les aime ma femme © GP

Velouté de panais aux éclats de marrons et crumble de noisettes, salade de lentilles au foie gras et oeuf, poireaux vinaigrette truffés avec champignons, oeuf et parmesan, amusantes pâtes « comme l’aime ma femme« , torsadées façon casarecce, avec crème, viande séchée émincée, légumes, foie gras, champignons, mais aussi sérieuse joue de sanglier cuite six heures avec sauce merlot, pomme puré et carottes, tartares sous toutes leurs formes (classique, italien, aller/retour, valaisan avec viande séchée) ou rognon de veau flambé au cognac figurent une petite musique vintage qui n’est pas sans charme.

Joue de sanglier au merlot, carottes, purée © GP

On ajoute le gentil pinot noir de la cave Lamon à Flanthey, servi au verre, qui se boit tout seul. L’addition est plutôt sage, surtout avec la formule du jour à 18,50 CHF (même si ce midi le jarret de porc laqué au miel et gingembre avait déjà proprement « razzié », car victime de son succès). Et,n en issue, le cheese-cake aux saveurs hivernales, avec épices et poires, passe comme un souffle.

Cheese-cake, poires, épices © GP

Une table © GP

Le Continental

rue du Pas de l’Ours 5
3963 Crans-Montana
Suisse
Tél. +41 (0)27 481 49 28
Menus : 18,50 (formule, déj., sem.), 39 (we), 55, 80 CHF
Carte : 55-75 CHF
Horaires : 7h30-22h. Fermé dim. soir.
Site: www.lecontinental.ch

A propos de cet article

Publié le 14 février 2018 par
Catégorie : Rendez-vous, Restaurants Tags :

Crans-Montana : le nouveau Continental” : 1 avis

  • Eric S

    Gilles, je ne crois pas que le relookage s’est fait sur un ring à coup de marrons, mais bien dans les tons de beige.
    Bel et bon endroit dans tous les cas.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !