Les petites phrases perfides décryptées par Philippe Delerm

Article du 25 janvier 2018

Voilà un de ces petits bijoux dont Philippe Delerm a le secret. Depuis « la première gorgée de bière », on sait que ce ce magicien des mots sait ausculter avec minutie nos manies, nos envies, nos désirs, nos fantasmes secrets. Cette fois-ci, il se penche sur cette petite phrases qui cachent de petites perfidies. « Et vous avez eu votre beau temps? » c’est la question qu’on pose à ce collègue de travail qui rentre, par exemple, le teint blême après quinze jours de vacances sous la pluie à Gérardmer, comme « chez nous, c’est trois« , sur les trois bises imposées dans un « chez nous » mal défini. Et l’on vous passe le « j’dis ça, j’dis rien » qui en dit déjà long. Delerm dissèque, disserte, décortique avec une malice évidente, une gourmandise jubilatoire, un humour très communicatif, une ironie souveraine. Un bijou, on vous dit..

Et vous avez eu beau temps?La perfidie des petites phrases, de Philippe Delerm (Seuil, 159 pages, 15 €).

A propos de cet article

Publié le 25 janvier 2018 par
Catégorie : Livres Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !