Paris 4e : les douceurs de Larnicol

Article du 11 janvier 2018

Les kouignettes © GP

On l’a connu à ses débuts à Quimper, c’était il y a deux décennies, retrouvé à Concarneau dans la ville close. Il a depuis essaimé les boutiques dans toute la France, couvrant le grand Ouest, conquérant Paris. Georges Larnicol, MOF pâtissier 1994, a réussi à populariser ses gourmandises qui ont gardé le côté régionalisant, avec ce goût de la Bretagne magnifié, son souci de légèreté et de digestibilité.

L’explication des torchettes © GP

Rue de Rivoli, avec son ouverture rue du Roi de Sicile, il règne ainsi sur les douceurs du Marais, régale avec ses exquises « torchettes » – fines galettes aux amandes et raisins sans beurre -, autant qu’avec ses fameuses « kouignettes »– mini kouign amann en 24 versions, dont la pomme, la framboise, la chocolat et la cerise, le tout réalisé dans la zone artisanale de Kerampaou à Melgven, en Finistère. Ses macarons en treize parfums ont du relief, comme ses caramels au beurré salé, ses ganaches au chocolat. Les tarifs sont doux, l’accueil souriant. Le succès s’explique par la régularité maison et l’excellent rapport qualité/prix. Bon sang breton ne saurait mentir…

Caramels et chocolats © GP

Georges Larnicol

14 rue de Rivoli

Paris 4e

Téléphone: 01 42 71 20 51

M°: Hôtel de Ville, Saint-Paul le Marais.

Site: ww.larnicol.com

A propos de cet article

Publié le 11 janvier 2018 par
Catégorie : Produits Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !