Strasbourg : la Vignette à l’heure Moulot

Article du 7 janvier 2018

Catherine et Romain au service © GP

Costaud Moulot! Il reprend la fameuse Vignette de Danie Douadic, au coeur de la Robertsau, cet ancien quartier de maraichers de Strasbourg devenu résidentiel, sans toucher un iota au décor, à la cuisine, à la formule et à l’ambiance et, après les réussites du 1741, du « Croco », du Bon Vivant, du Tire-Bouchon et du Meiselockler, remporte la mise. Cette ginguette 1900 a gardé son chic d’autrefois. Les vieilles photos en noir et blanc, sous cadres, au mur, fêtant le Strasbourg d’autrefois sont là, comme les luminaires modernes, les nappes rouges en kelsch, le parquet craquant.

Presskopf recuit à l’edel © GP

La souriante Catherine, qui oeuvre avec Cédric Moulot depuis neuf ans est à la direction de salle. Le jeune Romain, qu’on connut ici même, joue la continuité,  comme le chef Pierrick Devaux. Au programme: presskopf de cochon recuit à l’edel avec ses crudités, soupe de pois cassés et saucisse (une madeleine lorraine, même si la saucisse vient de Morteau!), aile de raie vinaigrette au léger beurre noisette et câpres, onglet à l’échalote avec ses frites craquantes sont vifs, simples, savoureux et francs, cuisinés au plus juste avec des produits impeccables.

Raie beurre noisette aux câpres © GP

On ajoute le rouge rubicond et si fruité de Jean-Michel Deiss à Bergheim, plus les douceurs d’enfance (vacherin glacé « minute » avec fraise et vanille, sorbet au citron et marc de gewurz signé Massenez). Avec, en plus, une bonne nouvelle : la maison ouvre désormais tous les jours.

Vacherin glacé minute © GP

La Vignette

29, rue Mélanie
67000 Strasbourg
Tél. 03 88 31 38 10
Menus : 15 (formule, déj.)
Carte : 35-55 €
Horaires : 12h-13h45, 19h-21h45
Fermeture hebdo. : aucune
Fermeture annuelle : 2 semaines août.
Site: lavignette-strasbourg-robertsau.com

A propos de cet article

Publié le 7 janvier 2018 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !