> > > > Le Berkeley

Le Berkeley

« Paris 8e : Berkeley version David et Thibault »

Article du 30 novembre 2017

On a toujours regardé avec méfiance cette adresse rutilante du Triangle d’or. Notre correspondant de la Côte d’Azur, Alain Angenost, en goguette à Paris, l’a revisitée pour nous d’un oeil neuf…

La terrasse © AA

Ce fut jadis une table célèbre, où, en 1962 officiaient en cuisine une brigade prestigieuse, qui comptait dans ses rangs Alain Senderens, Joël Robuchon, Henry Faugeron, mais aussi Daniel Raymond devenu producteur d’un des meilleurs saumons de France (Le Borvo). Repris par le groupe Richard, revu en brasserie chic et tendance, ce Berkeley mérite une neuve visite appliquée.

Le salon du 1er ©  AA

Certes, les temps ont changé. Mais, idéalement situé, entre l’Elysée et les Champs du même nom,  revisité par Pierre-Yves Rochon en orange et or discret,  le lieu attire autant le monde des affaires que les rendez-vous d’ami(e)s avec sa terrasse pour tous les temps et ses salons semi-privés.

Thibault et David © AA

Un tandem de choc le gère depuis peu, David Moutet-Fortis, qui vient de l’événementiel et Thibault Pron Cugnot de Lepinay Radegonde passionné des fourneaux. Créateurs du Riva, une table près du Parc Monceau, ils s’y sentaient à l’étroit. Les voici à pied d’œuvre pour y proposer, dans une ambiance conviviale, une cuisine du marché, jouant le traditionnel, mais aussi l’évasion.

Tempura de fleurs de courgette et son coulis © AA

Des exemples, tataki de bœuf, os à moelle et truffe, tempura de fleurs de courgette et son coulis, carpaccio de daurade et foie gras frais, yuzu, jeunes pousses, palourdes sauvages gratinées, persillées au beurre d’ail rose, linguine alle vongole, palourdes sauvages, tomates-cerises, poulpe de roche grillé aux agrumes, fenouil confit, tartare de faux filet au couteau, Bufala, basilic frais, anchois et le vendredi, tout est permis, une belle poêlée de la mer.

La poêlée de la mer © GP

En piochant dans la carte des vins, on découvre le superbe châteauneuf-du-pape rouge 2014 du Domaine Saint Préfert, qui  sera le compagnon idéal d’un repas d’automne. Pour finir, rien de tel que partager un éclair au citron meringué, paré de ses fruits rouges.

Tataki de bœuf, os à moelle et truffe © AA

Le service est pleinement assuré, du petit déjeuner à tard le soir et jusqu’au brunch du dimanche. David et Thibault ont institué, de 17 h 30 à 20 h, des afterwork à la petite carte sympa aussi bien pour l’offre que les prix, comme les 6 huîtres noisettes du Cap Ferret à 6 €, la bouteille de champagne à 50 € et celle de côte de provence rosé à 25 €.

Linguine alle vongole © AA

Ils ont aussi boosté les soirées du jeudi avec DJ et ambiance assurée. Pour évacuer les toxines, réservez la prochaine du 14 décembre « Rock “n Berkeley » dont ce sera la 2e édition.

Éclair au citron meringué © AA

Le Berkeley

7 avenue Matignon
Paris 8e
Tél. 01 42 25 72 25
Menus : 38 (formule déj.) 60, 80, 100, 140 €
Carte : 65 €
Fermeture hebdo. : Ouverture tous les jours
Métro(s) proche(s) : Franklin D. Roosevelt
Site: www.leberkeley.fr

A propos de cet article

Publié le 30 novembre 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Berkeley