> > > > Distilleries et Domaines de Provence

Distilleries et Domaines de Provence

« Forcalquier : liqueurs de Provence »

Article du 23 novembre 2017

La boutique © GP

A la sortie du village, la boutique attire le monde, avec sa façade bleue, son intérieur rustique d’échoppe à l’ancienne. Alain Robert, qui dirige depuis de trois décennies la Distillerie de Provence, a installé là une sorte d’épicerie idéale où l’on vend le pastis Henri Bardouin aux herbes de Provence, mais aussi la noix de Saint-Jean, le Rinquinquin, l’Orange Colombo, l’élixir M. P. Roux, la Bigarade ou l’Amandine. Sans omettre sa star: l’Absente, clin d’œil amusant à la fée verte qui donna l’inspiration aux poètes du XIXe, leur faisant perdre parfois la raison.

La pub pour le Rinquinquin © GP

L’armoise, l’absinthe, la gentiane, le thym, qu’on nomme ici la farigoule, viennent du pays haut provençal, c’est à dire de la montagne de Lure aussi bien du plateau de Valensole. Les pêches de Manosque et les crus des coteaux de Pierrevert servent à confectionner apéritifs à base de vin. Les beaux flacons à la forme élancée et aux étiquettes artisanes font rêver aux belles liqueurs d’autrefois.

Le marc de Provence © GP

La nouveauté du moment : le marc de Provence dit Cordelier, en hommage à un couvent local, et issu d’un assemblage d’eau de vie de marcs de raisins rouges et blancs originaires de Provence distillé dans un des plus vieux alambics du village. Le fruité de ce marc évoque la plus subtile des grappas italiennes avec son air de raisin frais, gardant sa fraîcheur, même s’il titre 45°. Une réussite du genre.

Panneau de pub pour le marc © GP

Distilleries et Domaines de Provence

A propos de cet article

Publié le 23 novembre 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Distilleries et Domaines de Provence