L'Ecailler

« Port-en-Bessin : la modestie de l’Ecailler »

Article du 6 novembre 2017

Le décor @ GP

Ce fut jadis la table (étoilée) de Stéphane Carbone, désormais présent doublement à Caen. C’est aujourd’hui une brasserie modeste avec vue sur le port. Le marché du dimanche débute juste là, les bateaux sont amarrés à quai. le propos maison: servir coquillages, huîtres, poissons et, bien sûr, saint-jacques à bons prix. Une jeune équipe, sous l’égide de Christophe Lambut, jadis présent à Honfleur s’y efforce avec le sourire et pas mal d’entrain.

Huîtres normandes © GP

Les assiettes suivent gentiment. Ainsi, les huîtres d’Asnelles-sur-Mer (même un peu laiteuses) sont vives et iodées, les langoustines mayonnaises (hélas, servies sur glace) sont un peu trop cuites. La sole grillée peut subir quelques coups de grill intempestifs (mais en ce cas on vous la refait sans broncher) et les saint-jacques locales au beurre demi-sel et vinaigrette thaï ne sont pas mal. On ajoute le muscadet de Bossard qui se boit tout seul.

Saint-jacques au beurre demi-sel et vinaigrette thaï © GP

La bonne surprise finale, outre le camembert au miel servi avec sa salade? Les douceurs, comme l’éclair au chocolat Dulcey avec ses brisures de caramel et le fromage blanc fermier au coulis de fruits rouges: délicieux! Diverses formules permettent de s’en tirer à bon compte.

Eclair au chocolat Dulcey © GP

 

 

L'Ecailler

2 rue de Bayeux
14520 Port-en-Bessin
Tél. 02 31 22 92 16
Menus : 25, 37 €
Carte : 45 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi midi

A propos de cet article

Publié le 6 novembre 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

L'Ecailler