2

Savarin la table

« Paris 7e : savourez Savarin ! »

Article du 3 novembre 2017

Nejla, Medhi Kebboul et Hliza Ayun © GP

Ils se nomment Mehdi Kebboul et Hliza Ayun : retenez leur nom, ils en valent la peine ! Lui, « beur » de Béziers (Hérault), a été formé par Robert Abraham, à Lignan-sur-Orb, avant de voyager en Thaïlande et en Australie, de passer chez Fréchon au Bristol, de participer à l’aventure de Top Chef, elle, sa compagne et associée, Hliza Ayun, vietnamienne d’origine, a travaillé chez Hélène Darroze. La sœur de Medhi, Nejla, officie, en salle, tandis que la photo de leur idole, Claude Peyrot, l’ex trois étoiles du Vivarois, figure en vitrine.

Rouget laqué © GP

Saint-jacques © GP

On comprend que leur ambition soit haut placée, les étoiles en vue et leur propos dominé avec sagesse. Le style maison, très Peyrot d’ailleurs, grand bourgeois avec des notes modernes, s’impose et impose avec force. Ainsi, ce rouget laqué aux agrumes et quinoa, cette exquise Saint Jacques avec son condiment pomme gingembre, ce très savant gâteau de lapin, piquillos, blettes et poulpe, cette malicieuse lotte frite en tandoori à l’indienne, avec sa marmelade mangue et d’agrumes.

Gâteau de lapin et poulpe © GP

Lotte frite en tandoori © GP

Le morceau de bravoure ? Ce pourrait être ce couplet grand bourgeois qui aurait plu à Peyrot et n’aurait pas déparé la carte du Vivarois: un pigeon en chausson façon pâté en croûte, au chou rouge et foie gras sauce vin rouge. Du grand art à la française! On ajoute les remarquables vins au verre, comme ce puligny montrachet du domaine du lycée viticole de Beaune ou encore ce grand rouge corse signé Antoine Arena, à Patrimonio, cuvée Morta Maio, en 2012 dans sa séductrice plénitude.

Chaussin de pigeon, chou rouge et foie gras © GP

Le dessert, une divine tarte au chocolat aux oranges confites indique de quel joli bois se chauffe la petite Hliza préposée aux douceurs. A fondre… Voilà une découverte de classe à visiter en hâte. D’autant que le menu du déjeuner est un cadeau véritable.

Tarte au chocolat et orange confite © GP

Savarin la table

34 rue de Bourgogne
Paris 7e
Tél. 09 86 59 19 67
Menus : 28 (déj., formule), 35 (déj.), 60 (dîn., dégustation) €
Carte : 65 €
Horaires : 12h-14h30, 19h-22h30
Fermeture hebdo. : Samedi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Varenne

A propos de cet article

Publié le 3 novembre 2017 par

Savarin la table” : 2 avis

  • Kunta

    Pour le moment, c’est mon restaurant préféré de Paris. J’y suis allé 3 fois et jamais déçu. Je tombe toujours sur des plats qui me bluffent, ils sont vraiment forts ! Très bon rapport qualité/prix.
    D’ailleurs, Hliza et Mehdi sont de bons amis à moi. 🙂

  • Marc PETIT

    Un déjeuner d’anthologie. Aucune fausse note, tout au top de A (homard aux asperges sauvages) à Z (LE soufflé au grand marnier comme on n’en rencontre jamais) en passant par le filet de rouget et l’exceptionnel pigeon, goûteux et tendre. On peut donc trouver ça à Paris, sans se ruiner et sans chichis ? Ne le dites à personne, il n’y a que 30 places !

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Savarin la table