> > > > Café Lavinal

Café Lavinal

« Pauillac : les gourmandises du Café Lavinal »

Article du 26 octobre 2017

Jean-Michel Cazes, Julien Lefebvre et David Favier © GP

Le bon coût de Bages, sur sa place de carte postale, avec ses pavés au soleil, dans le mini hameau ressuscité par Jean-Michel Cazes, c’est toujours ce bistrot/brasserie en or. La déco n’a pas changé, style bar de village moderne et son beau zinc, avec son air de café gourmand, sa salle relax, ses banquettes, ses groupes joyeux qui visitent le vignoble sans discontinuer et prennent ici  place en sachant trouver gentille pitance à prix sage.

Esturgeon pané sauce tartare © GP

Ambiance © GP

Aux commandes des fourneaux désormais, sous la houlette du neuf manitou gourmand de Cordeillan-Bages, Julien Lefèbvre, le roannais David Favier mitonne une cuisine sage, pleine d’à propos.  Ce jeune ancien du Bistrot de Lyon, rue Mercière, dans la ville des Gones, où il travaillait sous la houlette de Jean-Paul Lacombe, joue de la cuisine ménagère un brin sophistiquée comme d’une seconde nature.  Des exemples? Carpaccio de tête et langue de veau avec ses condiments d’une gribiche, sa salade d’herbes folles, ses câpre, goujonnettes d’esturgeon panées avec leur sauce tartare et un brin de citron, saumon « label rouge » en gravlax, avec soupe froide à la courgette, toasts frottés à la tomate ne sont pas mal.

Gravlax © GP

Carpaccio © GP

Le merlu de ligne, avec sa fondue de poireaux, graine de moutarde et trévise est gourmand, riche, bien fait, sans peser. Le gigot d’agneau des Pyrénées, même avec sa découpe un peu mince et sa surcuisson (il est vrai qu’il y a du monde!), est correct, avec ses haricots beurre, sa cecina de boeuf, son jus gras. Et les liquides, issus d’une carte éclectique et riche (blanc de Michel Lynch à petit prix et Ormes de Pez en saint-estèphe, charmeur en 2011, pour rester dans l’esprit Cazes) ne manquent pas de ressource.

Merlu © GP

Gigot d’agneau © GP

Jolis desserts (financier avec les noisettines du Médoc, poire pochée, crème diplomate, feuillantine pralinée, faux vacherin avec figues de Solliès, coulis à la mûre, mousse mascarpone, meringue) ont de l’étoffe, le lieu du chic, du charme et la terrasse est un bonheur au soleil.

Vacherin © GP

Financier © GP

Café Lavinal

place Desquet, Hameau de Bages
33250 Pauillac
Tél. 05 57 75 00 09
Menus : 11,50 (formule, déj.), 28, 38 €
Carte : 38-58 €
Fermeture hebdo. : Dimanche
Fermeture annuelle : 25 décembre-5 février

A propos de cet article

Publié le 26 octobre 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Café Lavinal