1

Le Bistrot du Port

« Golfe Juan : le bistrot marin des frères Allinei »

Article du 17 septembre 2017

Découvrez une bonne table d’Antibes, décryptée par notre correspondant de la côte d’Azur, le sage Alain Angenost …

Vue sur le port © AA

De l’authentique, avec la cuisine mitonnée par Mathieu Allinei, du sympathique dans l’accueil de Thomas, son frère, qui gère le service, de la fraîcheur, de la vivacité, de la drôlerie, bref, une ambiance du tonnerre avec une cuisine qui plaît sans faire de chichi, ni de courbette : voilà la formule gagnante du Bistrot du Port à Golfe Juan. Les parents gèrent la plage de Tétou. C’est dire si les frères Allinei ont baigné tôt dans la restauration.

Mathieu et Thomas Allinei © AA

Dès 2005, ils s’installent à leur compte. Mathieu a touché aux fourneaux pendant ses études pour l’obtention d’un bac pro en hôtellerie. Il remplace peu après le chef qui a fait l’ouverture. D’abord, grillant la pêche locale, ce pur autodidacte, d’expérience en expérience, affine ses jambons, fume son saumon, se perfectionne avec adresse et passion. La Méditerranée colore sa carte de ses bleus iodés.

Les anchois à l’huile, têtes et arrêtes frites © AA

Avec du wakamé et de la vergeoise, Mathieu concocte un sucre d’algue entrant dans la composition de brioches marines qui accompagnent son « foie gras » de lotte. Tout, chez lui, est maison : sa sauce soja et son propre nuoc-mâm d’anchois, de sardines, de poutine et de rouget. Son bouillon de la mer entre dans la composition du pain iodé servi à table et confectionné par boulangerie Veziano, la plus fameuse d’Antibes.

Le saint-pierre © AA

De la simplicité, plus un zeste d’Orient : voilà sa marque, sa griffe, son style. Au programme du jour: un fin bouillon de bouillabaisse et sa rouille pour débuter, suivi de fleurs de courgettes en tempura et de laitue de mer. Une fois les papilles mises en condition, des girolles déglacées au vinaigre de rouget, des anchois frais simplement à l’huile, têtes et arrêtes frites, comme les anémones de mer soufflées, émincé d’artichauts violets séduisent avec art les amoureux des saveurs marines.

Le saint-pierre à l’assiette © GP

Le saint-pierre de la pêche locale, cuit à la braise, avec ses poireaux, cèpes et une râpée de jaune d’œuf séché, à se partager, s’attarde à les combler. La charlotte à la tomate de Vallauris au jus de fraises acidulé, et les macarons au citron et huile d’olive, gel de basilic, signent suavement la partition desserts. Les restaurants touristiques se suivent sur le port de Golfe Juan, mais celui qui domine de sa cuisine traditionnellement raffinée dont sa bouillabaisse, c’est bien celui des frères Allinei. Goûtez-y sans attendre!

Charlotte à la tomate de Vallauris © AA

 

 

Le Bistrot du Port

53 Avenue des Frères Roustan
06220 Golfe Juan
Tél. 04 93 63 70 64
Menus : 20,50 (formule, déj., sem.), 25,50 (déj. sem.) €
Carte : 59 €
Fermeture hebdo. : Lundi, samedi midi
Site: www.bistrotduport.com

A propos de cet article

Publié le 17 septembre 2017 par

Le Bistrot du Port” : 1 avis

  • Restaurant Val Thorens

    La cuisine mitonnée par Mathieu Alline c’est de l’authentique à l’instar des anchois à l’huile.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Bistrot du Port