Lyon : découvrez Octave !

Article du 12 septembre 2017

L’équipe © GP

Dans Lyon, côté Vaise, où de bien bonnes choses arrivent (récemment l’ouverture de l’épicerie-comptoir de la Mère Brazier de Mathieu Viannay), voilà « la » belle table du moment. Architecture, déco et cave sont signés de Vavro père et fils, Alain le papa designer, Blaise le caviste expert, la cuisine est aux mains d’un duo performant Stéphane Blein et Florian Migeot, qui ont oeuvré chez papa Paul à Collonges-au-Mont-d’Or, Lassausaie à Chasselay, mais aussi Sébastien Chambru au Moulin de Mougins, la salle est dirigée avec élégance par Antoine Tourre, qu’on connut aux Dromonts d’Avoriaz époque Christophe Leroy.

Poule et riz © GP

Foie gras et rhubarbe © GP

Bref, du monde qui connaît la musique. La demeure – qui en réunit trois anciennes dans un vaste espace moderne, gai, pimpant, aéré, avec ses luminaires modernes, ses jolis sièges néo-années soixante – se trouve en face de I-Way, vaste lieu aux airs d’entrepôt mystérieux dédié à la simulation de courses automobiles de Formule 1, de rallye, de moto, d’avion de chasse. Pas de surprise, l’Octave est la table des trois associés de la maison dont le plus gourmand d’entre eux, Benoît Dupré, a la haute main sur l’espace de restauration.

Dos de cabillaud, écrevisses, beurre aromates © GP

Quasi de veau © GP

On va découvrir – attention, cela débute juste ! – les plats malicieux du duo Blein-Migeot et les vins de Blaise Vavro: riz vinaigrette, poulpe, chorizo, spaghetti de courgette, foie gras mi cuit, rhubarbe, purée pomme et fraise et tuile noisette, dos de cabillaud, écrevisses, beurre aromates, riz vénéré, fèves, cébettes, petit pois et émulsion persil, quasi de veau, royale d’artichaut, mimolette et jus de veau aux morilles sont pile poile.

Ambiance et décor © GP

Mise de table © GP

Le tout s’accorde à quelques pépites rhônalpines, comme le Savoie de cépage jacquères de chez Blard et fils, le grand côtes du Rhône du nord issu de syrah de chez Pierr-Jean Villa « l’Esprit d’Antan », au nez somptueux, de l’élégante côte rôtie le Gallet Banc de François Villard. En issue, le finger de pain perdu, avec prune, confiture d’abricots, coulis de pêche et sorbet pêche achèvent ces agapes en légèreté. Voilà une table toute neuve, déjà en grande forme.

Pain perdu en finger et pêche © GP

L’Octave

60-62, rue des Docks

69009 Lyon

Tél. : 04 37 50 28 55

Menus: 17 (formule, déj.), 21 (déj.), 35 (dîn.) €.

Site: www.loctave-restaurant.com

A propos de cet article

Publié le 12 septembre 2017 par
Catégorie : Coups de coeur, Restaurants Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !