> > > > Hôtel-Restaurant Freudeneck
4

Hôtel-Restaurant Freudeneck

« Wangenbourg : le renouveau de Freudeneck »

Article du 27 août 2017

Sven Leininger © GP

Il s’appelle Sven Leininger,  a 32 ans, a travaillé chez Didier de Courten, le deux étoile de Sierre et à l’Atelier de Joël Robuchon à Londres. Il est le petit nouveau de la Petite Suisse d’Alsace, aux portes sylvestres de Wangenbourg. A repris en location-gérance cette halte au calme près de la forêt, qui a gardé, dans ses neuf chambres, le style années 1980, proposant en sus une cuisine fraîche et de bon ton issue du marché. Son petit menu du midi change chaque jour, proposant, par exemple, feuilleté de chèvre frais, lieu jaune et légumes provençaux, tandis que celui à 36 € s’enhardit vers le crabe en compression aux pommes Granny, le tendre quasi de veau avec son écrasée de pommes de terre à l’huile d’olive, l’ananas rôti au miel d’Alsace avec sa glace au fromage blanc. Il y a là un talent à saisir, une idée encore neuve, un lieu à redécouvrir et un jeune chef à suivre.

Coin de table près du kachelofen © GP

Hôtel-Restaurant Freudeneck

3 route de Wangenbourg - Lieu-dit Freudeneck
67710 Wangenbourg-Engenthal
Tél. 03 88 87 32 91
Chambres : 53-85 €
Menus : 9,70 (formule, déj.), 36 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours

A propos de cet article

Publié le 27 août 2017 par

Hôtel-Restaurant Freudeneck” : 4 avis

  • Schaefer elisabeth

    JH très sérieux dans son travail, compétant et sa priorité est de satisfaire les clients, bravo chef et bonne continuation

  • Maglott

    J’y ai mangé il y a 15 jours..! Il est jeune, a l’ambition et le courage une aide précieuse de la famille donc il y arrivera..! alors soyons indulgents sur les détails dites le lui gentille et il y apportera l’amélioration. En tout cas nous en sommes ressortis satisfait et on y retournera.

  • Desanglois j claude

    Nous avons eu l’occasion de passer quelques jours mi août au freudeneck très bon accueil, excellente cuisine avec des produits frais toutes nos félicitations et bonne continuation au jeune chef.

  • Gerling

    Depuis quand ? Nous y avons déjeuner en juin :service lent et non professionnel, assiette anglaise peu riche avec du jambon archisalė. Que 7 tables à servir et le chef était débordé. Plus spaetzle pour l’autre table alors on veut prendre les nôtres pour dépanner. On croit rêver. Bref nous en avons gardé un très mauvais souvenir et l’avons rayé de nos tablettes.

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Hôtel-Restaurant Freudeneck