Tel Aviv : dormir sur Dizengoff

Article du 12 juillet 2017

Panneau d’entrée © GP

Salon d’accueil © GP

Il fut un temps où la rue Dizengoff jouait le rôle de Champs-Elysées de Tel Aviv, où le néologisme « to dizengave » signifiait déambuler d’échoppes en échoppes et de terrasses en cafés. Voilà que le lieu revient à la mode au coeur même de la ville blanche. Un signe? Ce neuf hôtel bâti dans le style international, revu sur le mode sobre, chic et urbain par l’architecte Ifat Shochat, un design très Bauhaus, une déco en noir et blanc et sa trentaine de chambres dédiées, par de grandes photos occupant chaque fois un pan de mur, à de grands sites locaux.

Une chambre © GP

Vue d’un balcon © GP

On dort ainsi dans la chambre Gordon Beach ou Bialik House, celle de la promenade du front de mer ou du port de Jaffa, de la rue Bograshov ou de la gare Hatachana, du square Itzak Rabin ou de Neve Tsedek, prenant ainsi le pouls de la ville de façon nostalgique, très décalée. Pas de vue sur mer depuis sa fenêtre, évidemment, mais une taille appréciable, des salons cosys, un accueil souriant, plus quelques balcons sur l’avenue avec des vues sur la verdure.

Une chambre © GP

Vue d’un balcon © GP

Bref, voilà un lieu drôle, moderne, un peu caché, qui vaut la halte douce, appliquée, sans hâte aucune, et permet de (re)découvrir Tel Aviv différemment.

Au sol à l’entrée © GP

 

Dizengoff Avenue Hotel

133, rue Dizengoff

Tel Aviv

Tél. : 03 694 3000

Ch. : 120-200 €.

Site: www.d-avenue.co.il

 

A propos de cet article

Publié le 12 juillet 2017 par
Catégorie : Coups de coeur, Voyages Tags :

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !