Lacave : la Treyne vu par Rougemont

Article du 27 juin 2017

Retour au Château de la Treyne, en images, mots et émotions, pour notre photographe complice Maurice Rougemont. Ecoutons-le, regardons avec ses yeux…

Le château de la Treyne © Maurice Rougemont

Le jour se lève sur le Lot. Le château de la Treyne se remet doucement en marche. Sous les meurtrières coule la Dordogne, les jeunes serveurs élégants s’égayent avec leur plateaux. Mais le chef, Séphane Andrieux n’en n’a cure. Tous les deux, nous filons à vive allure à travers le Quercy endormi jusqu’à à Meyrac à la ferme de Julien Dale qui lui réserve ses meilleures poules de la race Breeder. De retour au château, un cageot de morilles fraîchement cueillies vient d’arriver qu’il hume avec volupté. Puis, le soir arrive. Alors, le cuisinier se met en cuisine et nous prépare des plats inouïs comme ce lieu « ikejimé », c’est à dire tué d’un coup sec à la japonaise, ou encore, son met fétiche, l’œuf poché aux asperges et truffes. Savants et délicieux.

Château de la Treyne

46200 Lacave
Tél. 05 65 27 60 60
Menus : 55 (déj.), 96, 130 €
Carte : 140-160 €
Chambres : 200-530 €. Suites: 600-1200 €
Fermeture annuelle : 3 janvier-20 mars, 14 nov.-24 déc.
Fermeture hebdo. : Mardi midi, mercredi midi, jeudi midi, vendredi midi
Site: www.chateaudelatreyne.com

A propos de cet article

Publié le 27 juin 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !