> > > > La Scène à l'Hôtel Prince de Galles
3

La Scène à l'Hôtel Prince de Galles

« Paris 8e: chez la reine Stéphanie »

Article du 28 avril 2017

Stéphanie Le Quellec © GP

Elle est la reine de la cuisine créative aux Champs-Élysées, côté avenue George V. Le Michelin qui ne lui accorde qu’une seule étoile a sans doute tort. Cette maîtresse ès tradition sait jouer de tous les bons tours de la cuisine moderne. Des exemples ? Ses amuse-gueule comme de mini plats savants et faussement simples : tarte au foie gras et gelée de porto, tartare de saint-jacques et glace à l’oseille, tomates farcies maraichères au beurre noisette: c’est de la haute voltige, sans jamais s’éloigner de la ligne du bon sens et du bon goût.

Radis maraîchers © GP

Tarte au foie gras et gelée de porto © GP

Il y a encore le numéro d’artiste sur les jambonnettes de grenouilles, les cuisses dorées, de la cardamome verte, une fine blanquette des mollets, enfin de l’ail des ours, puis les asperges vertes de Sylvain Ehrardt au domaine de Roques-Hautes cuites dans leurs sucs flanquées d’un sabayon pistache ou encore le crabe cuit sa coque à l’huile de vanille : joli, bon et frais. Le lieu jaune nacré avec ses endives de pleine terre à la truffe noire comme les savoureux petits pois à la française avec ses pâtes  sont d’une limpidité de goût sans faille.

Saint-jacques en tartare, glace à l’oseille © GP

Asperges de Roques-Hautes et sabayon pistache © GP

Jambonnettes de grenouilles © GP

Crabe en coque © GP

On ajoute le pigeonneau des Costières dans son jus ou le ris de veau et la laitue braisée avant les desserts malicieux, comme ce couplet sur la vanille en glace et fausse omelette norvégienne, ces fraises des bois et mousse à l’amaretto, plus sorbet Earl Grey ou ce chocolat craquant et biscuit au thé matcha, après la fraicheur d’agrumes aux kumquats. Le service mené rondement par Cédric Maupoint, qui a la haute main sur la cave et qu’on vit jadis chez Pinchiorri à Florence et au Taillevent, a de la tenue.

Lieu et endives © GP

Petits pois à la française © GP

Ris de veau © GP

Pigeonneau © GP

On boit là de grandes bouteilles séductrices, comme le Bellet Clos Saint-Vincent, le chassagne-montrachet clos de la Maltroie de Niellon, le nuits saint-georges du domaine Lécheneaut, le châteauneuf du pape du Vieux Télégraphe ou le tokay hongrois de Diznoko, tous servis au verre, en guise d’accompagnement seigneurial: assez pour chanter ici la gloire de a reine Stéphanie et de son staff de charme. Louée soit cette scène gourmande!

Service du vin © GP

Vanille en crème glacée et omelette norvégienne © GP

Fraises des bois et mousse à l’amaretto © GP

La Scène à l'Hôtel Prince de Galles

33, avenue George V
Paris 8e
Tél. 01 53 23 78 50
Menus : 50 (formule, déj.), 65 (déj.), 165, 195 €
Carte : 170 €
Horaires : 12h30-14h, 19h30-22h
Fermeture hebdo. : Samedi midi, dimanche
Métro(s) proche(s) : George V
Site: www.hotelprincedegalles.fr

La Scène à l'Hôtel Prince de Galles” : 3 avis

  • Je suis d’accord avec vous elle mérite plus qu’une étoile.

  • Fadi

    Elle mérite 2 Etoile depuis longtemps !

  • Derode

    De belles créations que j’avais apprécié lors de la semaine gastronomique de Saint Barth
    A découvrir absolument !

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Scène à l'Hôtel Prince de Galles