La Merise

« Laubach : Merise exquise »

Article du 10 mars 2017
Laubach : Merise exquise

L’équipe en cuisine avec Christelle et Cédric Deckert © GP

Cédric et Christelle Deckert, vous les connaissez forcément si vous avez fréquenté l’Arnsbourg au temps des Klein. Lui était le lieutenant de Jean-Georges en cuisine, elle l’adjointe de Cathy en salle – 17 ans durant ! Les voilà chez eux, dans une demeure sage qui leur ressemble, au cœur de l’Alsace du Nord. C’est la Merise, du nom de cette petite cerise sauvage dont les distillateurs du secteur tirent un kirsch délectable.

Laubach : Merise exquise

Amuse-gueule © GP

Le lieu a le charme sobre, vif et boisé, le service est jeune est motivé, l’équipe – une dizaine de personnes en tout – composée de jeunes anciens du Cygne à Gundershoffen (où Cédric a également travaillé) et de l’ancien Arnsbourg. La carte est sage, vif, classique, avec ses trois jolis menus témoignant d’un brillant savoir-faire. Le fameux cappuccino de pomme de terre aux truffes est le premier clin d’oeil de Cédric à son maître Jean-Georges Klein.

Laubach : Merise exquise

Ravioles de foie gras aux marrons et cèpes © GP

Laubach : Merise exquise

Parmentier de ris de veau et épinards © GP

Mais il y a encore les jolis amuse bouche en cuiller, avec oeuf de caille et saumon, le fin parmentier de ris de veau et épinards, les ravioles de foie gras aux marrons glacés, écume de cèpes et truffes, la belle aile de raie bretonne, avec son écrasée de pommes de terre au beurre noisette et au câpres, la poitrine de volaille « braconnier » au céleri, chou rouge confit et jus au porto, le carré de porcelet cuit dans sa cocotte au foin, qui donne lieu à un bel exercice de découpe au guéridon.

Laubach : Merise exquise

Carré de porcelet © GP

Laubach : Merise exquise

Découpe au guéridon © GP

Il y a encore les fines douceurs composées par un ancien du Cygne, comme ces pomme façon Tatin avec son crumble à la cannelle, son caramel au beurre salé, sa glace rhum/raisin ou la chiboust à la mandarine caramélisée au sucre roux, avec sa soupe de fruits exotiques et son sorbet aux agrumes,  sans omettre la fine crème merise aux airs de Forêt Noire, qui sont pleins de séduction. Christelle anime le lieu avec charme, en hôtesse de grand style. Et l’on se dit que la gloire va très vite les visiter dans leur petite maison aux champs.

Laubach : Merise exquise

Aile de raie © GP

Laubach : Merise exquise

Poitrine de volaille © GP

Allez vite les voir avant que la mode ne s’en empare. Jolis vins issus d’une carte tarifée avec modération, comme ce muscat Glinztberg de Roland Schmitt à Bergbieten, ce riesling grand cru Kitterlé signé Dirler-Cadé à Bergholtz ou ce grandiose crozes-hermitage Cap Nord de Laurent Combier à Pont de l’Isère. Que du bon à saisir sans trop tarder…

Laubach : Merise exquise

Pomme Tatin et streussel © GP

Laubach : Merise exquise

Chiboust mandarine © GP

La Merise

7 rue d’Eschbach
67580 Laubach
Tél. 03 88 90 02 61
Menus : 38, 54, 80 €
Carte : 65 €
Fermeture hebdo. : Mardi, mercredi
Site: www.lamerise.alsace

A propos de cet article

Publié le 10 mars 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

La Merise