> > > > BFire by Mauro Colagreco à l'Hôtel Barrière Les Neiges

BFire by Mauro Colagreco à l'Hôtel Barrière Les Neiges

« Courchevel : le partage façon BFire »

Article du 23 janvier 2017
Courchevel : le partage façon BFire

Eric Provost et le sommelier © GP

C’est « la » nouveauté du moment à Courchevel : une table signée Mauro Colagreco, dans le cadre du nouveau hôtel les Neiges Barrière. La partition se livre en deux temps : terrasse avec son brasero au déjeuner, table sombre mais rouge, le soir, avec son ambiance musicale, ses tables de bois, ses vins sous armoire lumineuse, venus souvent d’Argentine. Dans les deux cas : des plats à partager, issus de produits de qualité.

Courchevel : le partage façon BFire

Burrata, courge, truffe © GP

Courchevel : le partage façon BFire

Pizza cèpes, roquette, parmesan © GP

Le maestro franco-argentin du Mirazur à Menton a imposé là sa marque et la partition est exécutée au petit point par Eric Provost, briscard fameux à Deauville, à l’Etrier, et Jérôme Bodereau qui travailla notamment à l’Arpège aux côtés d’Alain Passard. Bref, on trouvera là du malicieux, du relax, mais aussi du gastro, du végétal, du carnassier, fort joliment présentés, avec les conseils d’un sommelier compétent.

Courchevel : le partage façon BFire

Céleri en croûte de sel © GP

Courchevel : le partage façon BFire

Céleri rave aux truffes © GP

Ce qui vous attend ? Pizza à la roquette, cèpes et parmesan, salade de courge, burrata et truffe, céleri rave cuit en croûte de sel à la cocotte en foin – selon une idée empruntée à Passard, qui constitue le chef d’œuvre de la maison, avec crème et truffe noire -, cote de bœuf d’origine néo-zélandaise, bien persillée, découpée devant vous, avec sa tarte aux oignons et aussi des gnocchi de potimarron.

Courchevel : le partage façon BFire

Côte de boeuf néo-zélandais © GP

Courchevel : le partage façon BFire

Découpe de la côte de boeuf © GP

On goûte, on partage, on s’amuse. Un guitariste venu du Nord (des Hauts de France!) chante, à la demande, Bob Dylan et « Blowin’in the wind ». Bref, on s’émeut et on s’amuse. Sur les tables de bois façon gaucho dans la pampa, les jolis desserts, s’égrènent – c’est une partie forte: terrine de chocolat et dulce de leche, churros et sa sauce chocolatée, crumble chocolat/poires, carpaccio d’ananas et glace citronnelle, panna cotta (très vanillée) et tiramisu bien crémeux.

Courchevel : le partage façon BFire

Panna cotta © GP

Courchevel : le partage façon BFire

Tiramisu © GP

Bref, pas question de s’ennuyer, même si on a parfois du mal à s’entendre – la sono du DJ est un peu forte, surtout vu l’espace relatif avec son plafond bas. Bref, c’est là une entrée en matière pleine de piquant, sinon de piment. Auquel les crus issus de malbec et de cabernet sauvignon de Nicolas Catena Zapata offrent un complément charmeur de choix.

Courchevel : le partage façon BFire

Jérome Bodereau et Eric Provost © GP

BFire by Mauro Colagreco à l'Hôtel Barrière Les Neiges

422 rue de Bellecôte
73120 Courchevel
Tél. 09 70 81 85 01
Carte : 65-185 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours

A propos de cet article

Publié le 23 janvier 2017 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

BFire by Mauro Colagreco à l'Hôtel Barrière Les Neiges