2

Paris 8e: livres, vins, mets au Bristol

Article du 12 décembre 2016
Bernard Neveu, Pierre-Emmanuel Taittinger, Frédéric Vitoux, GP et Olivier Barrot © GP

Bernard Neveu, Pierre-Emmanuel Taittinger, Frédéric Vitoux, GP et Olivier Barrot © GP

Chaque mois, Olivier Barrot – qui anime, du lundi au samedi, sur FR3 à 17h20, »un livre un jour » – reçoit un écrivain au Bristol, qu’il présente, avec qui il conserve et dont il offre, après l’avoir commenté, le dernier livre. L’exercice était brillant, l’autre soir, avec un auteur que les lecteurs de ce blog connaissent bien, évoquant à la fois l’Italie, sa propre histoire et l’Ile Saint-Louis, son territoire de prédilection, Frédéric Vitoux, dont on relira ici ce qu’il faut savoir s’agissant de son petit dernier (Au Rendez-Vous des Mariniers), sans oublier son classique iconique Il me semble désormais que Roger est en Italie.

Hareng pommes à l'huile © GP

Hareng pommes à l’huile © GP

Pour accompagner les mets d’Eric Fréchon, le sommelier maison Bernard Neveu avait choisi les vins de Champagne de Pierre-Emmanuel Taittinger, qui a fait ce soir là un panorama édifiant de son domaine sauvé des affres de la destruction familiale. Aux champagnes « Folies de la Marquetterie », « Prélude », bien équilibrés, côté pinots noirs et meuniers et chardonnay, « Comte de Champagne », cuvée mythique issue de grands chardonnays, sans omettre le riche « Nocturne », répondait une partition gourmande néo-classique assez brillante.

Saint-jacques et huîtres © GP

Saint-jacques et huîtres © GP

Hareng pomme de terre, façon mousseline divine et haute en goût, noix de saint-jacques en carpaccio avec huile de curry de Bombay avec tartare et sorbet huîtres, fortement iodés, suprême de faisane en croûte de châtaigne, avec patate douce au foie gras et jus de rôti, et encore, signé du grand pâtissier maison, Laurent Jeannin, poire Doyenné du Comice poché à la fève tonka, avec sorbet bergamote et croustillant de sucre muscovado.

Faisane en croûte de châtaignes © GP

Faisane en croûte de châtaignes © GP

Une symphonie légère qui, avec les jolis crus blonds et pétillants signés Taittinger, laissant, in fine, l’estomac net et le palais en repos.

Poire pochée à la fève tonka © GP

Poire pochée à la fève tonka © GP

L’Epicure à l’hôtel Bristol

112, rue du Faubourg Saint-Honoré
Paris 8e
Tél. 01 53 43 43 00
Menus : 130 (déj.), 295 €
Carte : 300 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Métro(s) proche(s) : Miromesnil
Site: www.lebristolparis.com

A propos de cet article

Publié le 12 décembre 2016 par

Paris 8e: livres, vins, mets au Bristol” : 2 avis

  • thomas

    Dites donc y aurait pas comme un peu de relâchement au niveau de votre texte, largement incompréhensible par endroits, on dirait un récent éditorial de Catherine Nay

  • Formule initiée au George V (Les Mots et le Vin) de 2006 à 2009 par Eric Beaumard et Olivier Barrot. De bien beaux souvenirs…

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !