Elsa au Monte-Carlo Beach

« Roquebrune-Cap-Martin: Sari, prince italien »

Article du 18 octobre 2016
Paolo Sari © GP

Paolo Sari © GP

Il est le roi du bio dans la principauté monégasque, a créé un potager flottant sur le port de Monte-Carlo, exerce face au rocher, dans le délicieux Monte Carlo Beach à Roquebrune-Cap-Martin. Paolo Sari ? Un artiste vénitien, fana du produit bio, nature et de santé, qui a inauguré un premier festival du goût dans sa principauté d’adoption. D’ailleurs, le prince Albert est un de ses fans, la directrice de son hôtel de grand-charme, Danièle Garcelon, la première de ses supportrices.

Carpaccio de crevettes rouges © GP

Carpaccio de crevettes rouges © GP

Paolo au service © GP

Paolo au service © GP

Autant dire que tout le monde l’aime et l’adule, mais surtout en précisant qu’on le révère plus que jamais lorsqu’il se fait italien. Ses assiettes ? Des poèmes. Ses pâtes ? Des instants bénis, exécutés au millième de seconde près, assaisonnés avec justesse. Ses poissons ? Des morceaux de roi, fins, vifs, délicats, frottés au légumes (bios) et à l’huile d’olive d’Espagne, d’Ombrie, de Provence, de Ligurie, avec une justesse de ton sans faille.

Taglioni au confit de rascasse © GP

Taglioni au confit de rascasse © GP

Gnocchi, sauge, parmesan © GP

Gnocchi, sauge, parmesan © GP

La saison s’achève. Et Paolo, le Marco Polo de la cuisine italo-bio monégasque, s’apprête à jouer les ambassadeurs voyageurs au long cours, portant la bonne parole de ce qu’il aime, vante, créée. Réservez donc déjà pour la saison prochaine. En sachant qu’ici vous vous régalerez de choses vives, pimentées, exquises qui ont nom carpaccio de crevettes rouges de San Remo aux agrumes, de gnocchi à la sauge et parmesan, taglioni au confit de rascasse et tomates délicatement épicées, fin rouget de roche rôti selon la tradition de la Riviera, délicatement farci de légumes (évidemment bios).

Rouget façon Riviera © GP

Rouget façon Riviera © GP

Loup de mer et acquapazza © GP

Loup de mer et acquapazza © GP

Il y aura encore le loup de mer sauvage mariné aux agrumes avec son « acquapazza » (autrement son « eau folle ») aux olives et petites tomates ou la poulette noire de Vendée aux truffes, avant de splendides desserts à la fois traditionnels et innovants. Comme cette magnifique rencontre de deux classiques : saint-honoré et tiramisu, ce soufflé aux amandes de Sicile, ce strudel 2016 avec sa glace à l’amaretto.

Service de la volaille © GP

Service de la volaille © GP

Poulette noire aux truffes © GP

Poulette noire aux truffes © GP

Le service est convaincu et convaincant, avec sa farandole de pains bios et d’huile d’olive à l’identique, comme ces vins superbes, vif bellet blanc Le Clos niçois ou voluptueux barolo Clerico, sans omettre, in fino, ce somptueux vouvray liquoreux Clos du Bourg du domaine Huet. Bref, voilà un grand chef à l’italienne qui mène ses hôtes au paroxysme du charme.

Rencontre du tiramisu et du Saint-Honoré © GP

Rencontre du tiramisu et du Saint-Honoré © GP

Strudel et glace amaretto © GP

Strudel et glace amaretto © GP

Elsa au Monte-Carlo Beach

avenue princesse Grace
06190 Roquebrune-Cap-Martin
Tél. 04 93 28 66 66
Menus : 45 € (déj.), 120, 150 € (dîn.)
Carte : 130-160 €
Horaires : 12h30-14h30, 19h30-22h
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: fr.monte-carlo-beach.com/restaurants-bars/elsa

A propos de cet article

Publié le 18 octobre 2016 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Elsa au Monte-Carlo Beach