> > > > Côté Bistro
1

Côté Bistro

« Montlivault: le bistrot de Christophe et Nicolas »

Article du 28 août 2016
Nicolas Aubry © GP

Nicolas Aubry © GP

Christophe Hay, qui est devenu le petit prince gourmand de son village ligérien, a transformé son ex table gastronomique face à l’église – qui fut jadis une salle de bal – en bistrot de bon ton. Le lieu a du chic, le service féminin est charmant, quoique pas toujours attentif (on voudrait démarrer tout de suite avec une terrine, du pain et du vin, en arrivant de voyage, ne pas devoir héler la serveuse quand le verre est vide), mais la cuisine, sous la houlette de son second, Nicolas Aubry, passé au Bristol, ne souffre guère de discussion.

Pressé de queue de boeuf © GP

Pressé de queue de boeuf © GP

Oeuf poché et bacon © GP

Oeuf poché et bacon © GP

Pressé de queue de bœuf moutardé, gaspacho de saison à la tomate, avec crémeux mozzarella et huile d’amandes grillées, oeuf mollet aux haricots verts et bacon, petites quenelles de poissons de Loire sauce vierge et coriandre ou gigot d’agneau solognot (il pourrait être plus tendre)  avec citron et basilic – plus de petites garnitures, style mousseline de pommes de terre ou les mêmes en léger gratin – sont bien vus.

Gaspacho © GP

Gaspacho © GP

Quenelles de poissons de Loire © GP

Quenelles de poissons de Loire © GP

Les desserts joliment frais (vacherin glacé aux frais de Madame Gouard, soupe de melon et sorbet verveine, perle du Japon à la noix de coco et chocolat plus crumble) font retomber en enfance et les vins de la région (cheverny issu de cépage romoratin de chez Gendrier au Domaine des Huards, vif et brin acide, chinon les 5 éléments de Frédéric Sigonneau à Cravant-les-Coteaux, rond, parfumé, profond) se boivent à l’aise. Le lieu ne manque pas de qualités. Il lui reste à se peaufiner et se patiner. Mais, tel quel, il donne bien du plaisir.

Vacherin aux fraises © GP

Vacherin aux fraises © GP

Côté Bistro

25, rue de Chambord
41350 Montlivault
Tél. 02 54 33 53 06
Menus : 14 (un plat), 20 (formule), 26 €
Fermeture hebdo. : Lundi, mardi midi, dimanche soir

A propos de cet article

Publié le 28 août 2016 par

Côté Bistro” : 1 avis

  • Je n’ai pas encore eu l’occasion de tester l’ancienne Maison d’à Côté transformée en Bistrot, mais son analyse culinaire donne envie.
    Au niveau des vins, je suis très étonné qu’un verre de Marionnet n’est pas été de la fête …

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Côté Bistro