> > > > Le Faventia au Terre Blanche Hôtel Spa Golf Resort

Le Faventia au Terre Blanche Hôtel Spa Golf Resort

« Tourrettes: jeu de mains pour Jourdin »

Article du 28 juillet 2016

Un quatre mains en or pour Stéphanie Le Quellec, de la Scène au Prince de Galles, avec Philippe Jourdin, du Faventia ? Notre correspondant de la côte, Alain Angenost, raconte…

Philippe Jourdin et Stéphane Le Quellec © AA

Philippe Jourdin et Stéphane Le Quellec © AA

Samedi 23 juillet, Stéphanie Le Quellec a signé un retour aux sources, en venant concocter un « quatre mains » au Faventia de Terre Blanche, le luxueux resort golfique du Haut Var, avec son ex-mentor Philippe Jourdin. Tout a commencé ici pour elle. Sa participation à l’émission culte de M6, Top-chef, qu’elle remporta alors qu’elle le secondait, puis la succession de Philippe parti un moment goûter d’autres horizons, l’ont propulsée sur le devant de la Scène et celle du Prince de Galles dont elle en est depuis le chef exécutif et étoilé.

Foie gras de canard d'Andignac © AA

Foie gras de canard d’Andignac © AA

Philippe Jourdin, revenu depuis reprendre les commandes des cuisines de Terre Blanche avec la ferme intention d’y retrouver les deux macarons qu’il avait acquis en son temps, ne pouvait, pour ce premier « quatre mains » symbolique, que faire appel à Stéphanie. Ces deux virtuoses du piano ont su créer un moment privilégié d’échange entre eux et le public venu déguster leurs partitions.

Caviar de Sologne © AA

Caviar de Sologne sur pain mi soufflé © AA

Philippe lui ayant toujours appris à se dépasser, aller à l’essentiel en sublimant le produit et le goût, elle joue alors le caviar impérial de Sologne sur du pain mi-perdu, mi-soufflé, pomme pompadour, crème crue, le loup de ligne de petit bateau étuvé tout doux, tahitensis (vanille de Tahiti), sarrasin, cèbe blanche (oignon doux) et le pigeon des Costières, les filets pressés au foie gras, cerise mûre, noisette toastée, en accords parfaits.

Loup de ligne de petit bateau © AA

Loup de ligne de petit bateau © AA

Philippe, lui, interprète une pélamide (bonite à dos rayé) marinée au moment, citron vert, huile vanillée, rubis de moscovite à la tomate et gingembre, le foie gras (Andignac), mi-cuit au muscat de Saint-Jeannet, marmelade de fruits frais et macaron au citron et un homard bleu de casier, rôti aux épices thaï, légumes croquants du bout des doigts, jus de presse au chutney d’ananas et poivron, délicieux souvenir de Louis Outhier à Napoule, qui popularisa la langouste sur le même thème, expérimenté à Bangkok.

Pigeon des Costieres © AA

Pigeon des Costieres © AA

Pour clôturer ses fastueuses agapes, Richard Guérin, le chef pâtissier y est allé d’un dessert d’une gourmande finesse et d’une réelle fraîcheur sur le thème des fraises reines des vallées, avec fine gelée, meringue garnie d’un tartare de pêche au Rinquinquin, plus une glace à la feuille de citronnier. Avec David au service et Alexandre aux accords mets/vins, dehors, c’était l’orage, à table c’était l’été.

Fraises reines de vallées © AA

Fraises reines de vallées © AA

Le Faventia au Terre Blanche Hôtel Spa Golf Resort

3100, route de Bagnols-en-Forêt
83440 Tourrettes
Tél. 04 94 39 90 00
Menus : 75, 95, 185, 280 € (accord mets-vins)
Carte : 125-175 €
Fermeture hebdo. : Tous les midis. Lundi, dimanche
Fermeture annuelle : De la Toussaint à Pâques
Site: www.terre-blanche.com

A propos de cet article

Publié le 28 juillet 2016 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Faventia au Terre Blanche Hôtel Spa Golf Resort