Le Girelier

« Saint-Tropez: une bouillabaisse et plus au Girelier »

Article du 24 juillet 2016
L'équipe autour d'Aimé Stoesser et du chef © GP

L’équipe autour d’Aimé Stoesser et du chef © GP

Sérieux comme Stoesser : c’est ce qu’on dit en sortant du Girelier. Cet alsacien du Sundgau – au sud de la région – qui a travaillé à la Réserve à Avoriaz, avant de rallier St Tropez, via Ramatuelle et les Moulins selon Christophe Leroy, est devenu une figure locale. Sous sa houlette, la belle table du port, perle du groupe d’Annie Famose et de son fils David Brémond, s’est muée en adresse incontournable de ces parages touristiques.

Calamars frits sauce fraîcheur © GP

Calamars frits sauce fraîcheur © GP

Sa recette: mixer avec talent la rigueur et le coup de main du Grand Est avec la sérénité relax des produits et de l’ambiance de la Méditerranée. D’où ces mets vifs, simples et savants à la fois, sages, pleins d’esprit, mitonnés avec rigueur par une équipe de cuisine drivée par un duo alsaco-lorrain efficace, présent ici depuis une décennie déjà. Laurent Simon, natif, comme le gars Aimé, de Saint-Louis (qui a notamment pratiqué les cuisines de Frédy Girardet à Crissier et des Haeberlin à  l’Auberge de l’Ill d’Illhaeusern), et son compère David Didelot, originaire d’Epinal, se relayent pour offrir le plus sûr de la marée du moment à une clientèle exigeante.

Chipirons poêlés façon méditerranéenne © GP

Chipirons poêlés façon méditerranéenne © GP

La bouillabaisse qui fit le bonheur de Jacques Chirac, emmené ici par son copain François Pinault, figure toujours en vedette américaine sur la carte, autant que le céviche de sériole marinée à l’huile d’olive et au citron, le king crabe avec son écrasée d’avocat et son quartier de pamplemousse, sauce fraîcheur, le coeur de saumon fumé roulé en algue nori avec sa moutarde au wasabi ou la poêlée de seiches en persillade constituent des instants choisis.

Bouillabaisse du Girelier © GP

Bouillabaisse du Girelier © GP

Comme les chipirons poêlés façon méditerranéenne, avec tomates et huile d’olive, ou la gambas sauvage croustillante avec ses pousses de soja, son beurre thaï, son riz façon basmati, qui sont la fraîcheur même. Un mot sur la bouillabaisse, servie avec minutie, pourvue de poissons nobles (loup, saint-pierre, daurade) cuits sans excès, sa soupe safranée, sa rouille fine.

Gambas croustillante, pousses de soja , beurre thaï © GP

Gambas croustillante, pousses de soja , beurre thaï © GP

Et un coup de chapeau à la carte des vins qui vous entraîne vers des sentiers non rebattus à tarif sage, comme ce domaine Sainte-Marie en rosé de pressurage direct produit à Bormes-les-Mimosas et ces menus, notamment ceux du déjeuner dont les prix sont tenus en laisse avec rigueur. Voilà bien notre bon coût tropézien, sans coup férir. Réservez !

Minestrone de fruits exotiques meringue au combawa, jus passion et citronnelle © GP

Minestrone de fruits exotiques meringue au combawa, jus passion et citronnelle © GP

Le Girelier

Quai Jean-Jaurès
83990 Saint-Tropez
Tél. 04 94 97 03 87
Menus : 27 (formule, déj.), 34 (déj.), 39 €
Carte : 65 €
Fermeture hebdo. : Ouvert tous les jours
Site: www.legirelier.fr

A propos de cet article

Publié le 24 juillet 2016 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Le Girelier