1

Filomena

« Paris 6e: un bonheur comme en Sardaigne »

Article du 29 juin 2016
Valentina entre le chef et sa maman © GP

Valentina Russino entre le chef Marco Sechi et sa maman © GP

C’est un bonheur italien comme Paris en réserve au coeur de l’été. Nous sommes en Sardaigne, face au marché Saint-Germain, le cadre est coloré, il y a un coin de terrasse à saisir, pile sur la rue. Valentina Russino reçoit là avec un coeur gros comme ça, un joli sourire et surtout la volonté de faire découvrir son île gourmande sous toutes ses facettes. Les exquis vins de Santadi (comme le Gritti Rossa qui joue la sarabande du carignan, revu en carignano del dulcis, ou le Barrua avec des cépages bordelais), mais pas seulement, accompagnent des mets authentiques.

Budino di pecorino © GP

Budino di pecorino © GP

Calmars et asperges en deux façons © GP

Calmars et asperges en deux façons © GP

En cuisine, Marco Sechi, passé notamment à la Romantica de Clichy, relayé par sa propre mère aux fourneaux et sa cousine Stefania, côté sommellerie, en salle, raconte « sa » Sardaigne à lui, à sa manière ludique et savoureuse. Tomate en passata et en cocotte comme à la maison, budino di pecorino au caviar d’olive, filet de thon enrobé d’herbes avec sa sauce froide aux pommes de terre et concombre, calamars et asperges en deux façons ou encore malloreddus (ces petits gnocchi sardes à la semoule de blé dur, faits main, c’est rare) avec boutargue et palourdes plaisent sans mal.

Malloreddus, poutargue et palourdes © GP

Malloreddus, poutargue et palourdes © GP

Tortelli au parmesan, tartare de boeuf, velouté de tomate © GP

Tortelli au parmesan, tartare de boeuf, velouté de tomate © GP

Il y a encore les culurgiones, ces grosses pâtes aux pommes de terre, si typiques de la Sardaigne rurale, servis avec tomates et basilic, les tortelli au parmesan avec tartare de boeuf et velouté de tomate ou encore le cochon de lait sarde aux pommes de terre et pommes, avant les jolis desserts. Ainsi les seadas, ces gâteaux feuilletés, fourrés au fromage, badigeonnés au miel, plus un crémeux tiramisu au mascarpone, léger comme un souffle.

Culurgiones tomate, basilic © GP

Culurgiones tomate, basilic © GP

Porcelet, pommes de terre, pommes © GP

Porcelet, pommes de terre, pommes © GP

On boit, in fine, la liqueur de myrte de chez Rau en se promettant de venir s’assurer, cet été, que tout cela est bien servi entre Nuoro et Cagliari. Buon appetito a tutti !

Seadas © GP

Seadas © GP

Tiramisu © GP

Tiramisu © GP

Filomena

9, rue Lobineau
Paris 6e
Tél. 01 43 26 71 95
Carte : 35-55 €
Horaires : 12h-15h, 19h-23h
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Métro(s) proche(s) : Mabillon
Site: www.filomena.fr

A propos de cet article

Publié le 29 juin 2016 par

Filomena” : 1 avis

  • Benjp

    Merci de nous avoir indiqué cette pépite! Nous nous sommes régalés en fasant confiance à Marco, et l’accueil de la petite fille de Filomena est superbe
    Allez y!

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Filomena