2

L'Epuisette

« Marseille: les p’tits bonheurs de l’Epuisette »

Un article plus récent sur le même sujet est disponible sur notre site, vous pouvez le retrouver en cliquant ici

Article du 18 mai 2016
Vue de la façade © GP

Vue de la façade © GP

L’une des belles tables du Marseille qui bouge et l’une des adresses sûres de la cité phocéenne? L’Epuisette. Cette guinguette chic, avec ses fauteuils confortables, ses armature de bois, ses larges baies, genre balcon sur la mer, fait merveille au pied du vallon des Auffes. La vue sur la mer et le château d’If, est époustouflante.

Guillaume Sourrieu © GP

Guillaume Sourrieu © GP

Aux commandes, Guillaume Sourrieu, technicien expert ès poisson, aussi discret qu’on imagine hâbleur un paroissien de Marseille, est revenu au pays, après des passages chez les grands de ce monde. Il est passé, excusez du peu, chez Loiseau à Saulieu, Troisgros à Roanne, Bise à Talloires, lança jadis les Fermes de Marie à Megève, se retrouva sur la côte d’Azur, à la Réserve de Beaulieu. Revenu dans sa ville natale, sans faire de tapage, il a imposé, depuis dix sept ans, sa marque et son style, fait de précision technique et d’enracinement durable.

Cannelloni de fleur de courgette, chair de crustacé © GP

Cannelloni de fleur de courgette, chair de crustacé © GP

De fait, ses mets inspirés, vifs, fins, iodés, frais, limpides, sans chichi, régalent sans manière le meilleur monde des gourmets amoureux de la mer venus se faire fête sans craindre la ruine. Parmi ses bons tours, les gamberoni aux cacahuètes, avec leur fine purée de chou fleur et leur jus de carcasse, les cannelloni de fleur de courgette farcis de chair de crustacé, les pieds et paquets maritimes, avec encornets (en pieds) et les filets de rougets (liés en paquet), font merveille.

Gamberoni cacahuète et chou fleur, jus de carcasse © GP

Gamberoni cacahuète et chou fleur, jus de carcasse © GP

Il y a encore le joli turbot au vin de noix, petits pois, asperges, févettes et jus à l’ail des ours. Plus des desserts qui enchantent, comme les fraîches billes de pommes Granny Smith avec sorbet citron et coulis de roquette, la partition au chocolat et yuzu, la rhubarbe confite au citron et hibiscus ou encore les cannelloni d’ananas avec son sorbet banane façon Tatin. Très Riviera ensoleillée, ou, si l’on préfère, côte d’Azur nouvelle vague, cette cuisine enchante sans faire de manières et ravit sans alourdir.

Pieds et paquets maritimes © GP

Pieds et paquets maritimes © GP

On y ajoute le service affables et les vins coups de soleil, conseillés par la jeune sommelière impétueuse, Cyriane Cubadda, venue du voisin Petit Nice, comme le rouge corse d’Ajaccio du domaine U Stiliccionu. Bref, une demeure de charme à redécouvrir avec plaisir.

Rhubarbe confite citron hibiscus © GP

Rhubarbe confite citron hibiscus © GP

L'Epuisette

138, vallon des Auffes
13007 Marseille
Tél. 04 91 52 17 82
Menus : 70, 90, 145 €
Carte : 95-130 €
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Fermeture annuelle : 7-16 février, 7-31 août
Site: www.l-epuisette.fr

A propos de cet article

Publié le 18 mai 2016 par

L'Epuisette” : 2 avis

  • Très très bon restaurant. Nous avions pris le menu Fanny. Les plats sont originaux et excellents. Très bon rapport qualité prix. Le service est impeccable. Un restaurant que je conseillerai à des fins gourmets. Merci au chef et à sa brigade pour ce moment inoubliable.

  • Le très beau site web : http://www.l-epuisette.fr/

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

L'Epuisette