> > > > Gilles Vérot
4

Gilles Vérot

« Paris 6e: Gilles Vérot, roi du pâté en croûte »

Article du 29 avril 2016
Gilles Vérot © GP

Gilles Vérot © GP

Natif de St Etienne, présent à New York, Lyon et… aux Galeries Lafayette, avant de partir porter la bonne parole charcutière à Berlin, Gilles Vérot se révèle expert en pâtés en croûte de toutes sortes. Celui aux « belles volailles de France » (avec poulet de Bresse, coucou de Rennes, pintade chaponnée des Landes, canette de Challans, pigeon impérial, le tout dans une farce gourmande au porc noir de Bigorre) fait un tabac le samedi. Mais le pâté de cochon « de la tête aux pieds », avec son joli boudin noir, comme le classique au foie gras, canard aux figues ont également de l’allure.

Cochon de la tête aux pieds © GP

Cochon de la tête aux pieds © GP

On ajoute le pastrami Paris-New York (poitrine de boeuf mariné aux épices et fumé), les rillettes de lapin aux olives de Lucques, le pâté parisien à la volaille, la terrine de volaille au piment coréen, gingembre, ail, pommes, miel et carottes jaunes, plus le saucisson sec – comme le faisait son père -, le jambon blanc au torchon et à l’os, la hure pistachée, l’andouillette façon Troyes, la quenelle de brochet, venue de chez sa soeur à Lyon, plus, bien sûr, ce fromage de tête qui fait sa renommée. Vrai, tout est bon chez Gilles Vérot.

La marque Vérot © DR

La marque Vérot © DR

Gilles Vérot

3, rue Notre-Dame des champs
Paris 6e
Tél. 01 45 48 83 32
Horaires : 8h30-20h
Fermeture hebdo. : Lundi, dimanche
Fermeture annuelle : Pâques, août
Métro(s) proche(s) : Saint-Placide
Site: www.verot-charcuterie.fr

A propos de cet article

Publié le 29 avril 2016 par

Gilles Vérot” : 4 avis

  • COLTEAU PHILIPPE

    Bonjour,
    Faites-vous le pâté de Pâques du Poitou?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.

  • NOUVEAU

    Chère Starr,

    En effet, c’est insoutenable comme expérience. Que cela ne vous dispense pas de mettre des e (passée, partie)

    Bien à vous.

  • starr

    Suis passé hier après-midi, j’ai attendu attendu attendu, il n’y avait que 2 personnes devant mois et et deux serveurs plus une caissière qui baillait aux corneilles… pas un bonjour on me laisse mariner, le temps passe -, passe, passe, lasse je suis parti personne n’a réagit.

  • envoyez moi régulièrement les menus de la semaine merçi

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !

Gilles Vérot