Michel Husser, l’artiste du terroir

Article du 3 mars 2016

8322731-13034951

Le Clint Eatswood d’Alsace, la réincarnation de l’Ami Fritz, l’héritier d’une tradition centenaire: ils s’y sont mis à trois (Emmanuel Tresmontant, Gérard Oberlé, Claude Keiflin) pour définir, évoquer, raconter Michel Husser et son Cerf de Marlenheim, sa forte personnalité à la fois enracinée en Alsace côté route du vins et sensible aux saveurs du Sud, ses fidélités aux mets d’antan, son compagnonnage avec ses producteurs fétiches, maraîcher, pêcheur ou charcutier. Choucroute fil d’or, fischschnäcke, bouchée à la reine ou baba au vieux kirsch composent une cuisine irréductible et insoluble dans une modernité azimutée. On aime Michel Husser pour ce côté à la fois vif, solide, fidèle, qui en fait le veilleur-guetteur de sa région, faisant de son Cerf le bastion d’une cuisine alsacienne modernisée. Les recettes se livrent ici avec précision et franchise. Un livre comme un acte de fidélité.

Michel Husser – l’artiste du terroir, textes d’Emmanuel Tresmontant, Gérard Oberlé, Claude Keiflin, photos de Yvon Meyer, Jacques-Louis Delpal (éditions du Signe, 136 pages, 16,80 €)

A propos de cet article

Publié le 3 mars 2016 par

Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Donnez-nous votre avis !